Toulouse bientôt racheté

Goal.com

Le club de Toulouse va changer prochainement de propriétaire. Dans un communiqué, il a été révélé ce jeudi que des négociations sont en cours actuellement afin de finaliser la vente du club à 85%. L’acquéreur est l’entreprise de Redbird Capital Partners.

Assez méconnue en France et aussi dans le monde du football, Redbird « est une société d'investissement qui fournit des capitaux flexibles et à long terme pour aider les entrepreneurs à développer leurs entreprises ». Elle cherche aussi des « opportunités d'investissement dans des entreprises axées sur la croissance, où son capital de long terme, son réseau d'investisseurs et ses relations stratégiques permettent aux entrepreneurs d'atteindre leurs objectifs ». Le TFC a donc été identifié comme le moyen d’investissement idéal pour cette boite.

Sadran règle ses comptes avec Le Graët

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Olivier Sadran, l’actuel président de Toulouse, a été le premier à se féliciter de cette nouvelle. Sur le site officiel du club, il a confié : « Je suis convaincu que RedBird Capital Partners dispose des compétences et des ressources nécessaires pour permettre au Toulouse Football Club de revenir dans l'élite du football français tout en respectant nos valeurs de citoyenneté et d’implication dans le tissu économique local. J’ai à coeur de conserver une participation minoritaire, car je suis toulousain de naissance et à ce titre je me sens responsable du Toulouse Football Club qui pourra toujours compter sur ma passion et mon soutien ».

Par ailleurs, les futurs acquéreurs se sont aussi exprimés, par le biais de leur PDG, un dénommé Gerry Cardinale. « Nous confirmons être en négociations exclusives avec Olivier Sadran en vue d’une acquisition majoritaire du Toulouse Football Club. RedBird a vingt ans d'expérience en matière de partenariat avec des équipes et des ligues sportives emblématiques pour créer des entreprises de sport et de divertissement très performantes. Nous sommes impatients de finaliser notre partenariat avec Olivier et de positionner le Toulouse FC sur la voie du succès à l'avenir », a-t-il déclaré.

Pour rappel, et à moins que la Ligue 1 ne passe à 22 clubs, Toulouse se produira la saison prochaine en Ligue 2. Les Violets évoluaient dans l’élite française sans discontinuité depuis 2003. Sadran était, lui, en charge du club depuis 2003. A l’époque, le TFC avait frôlé le dépôt de bilan et a été rétrogradé en National.  

 

À lire aussi