Toulouse, Lafont : "L'équipe de France, c'est un objectif"

Alban Lafont est revenu sur sa belle saison avec Toulouse et a évoqué l'équipe de France sans pour autant fermer la pote au Burkina Faso.

Lancé en Ligue 1 à l'âge de 16 ans l'an dernier, Alban Lafont a gagné sa place de titulaire indiscutable dans les buts de Toulouse. Le gardien français d'origine burkinabaise réalise une belle saison sous les couleurs du TFC. L'international français des moins de 20 ans a évoqué la possibilité de représenter l'équipe de France dans les prochaines années mais n'a pas fermé la porte au Burkina Faso, son pays d'origine.

"L'équipe de France ? J’espère, pourquoi pas, dans l’avenir. Mais il ne faut pas se précipiter, ne pas brûler les étapes. Forcément, on l’a dans un coin de la tête. Ça fait partie de mes objectifs. J’espère l’atteindre un jour. Ce qui me manque ? Mon expérience, car je suis très jeune et je dois encore beaucoup progresser. Il y a encore une marche à atteindre pour y arriver. J’ai grandi au Burkina Faso, je suis arrivé à huit ans en France. J’ai passé mon enfance là-bas. Ma mère vit là-bas. J’ai beaucoup d’attaches avec ce pays. Je suis axé avec l’équipe de France, mais je le garde dans un coin de ma tête. C’est une décision dont je débattrai en famille, mais que je prendrai tout seul", a lâché Alban Lafont à SFR Sport.

Le gardien de Toulouse a parlé de sa saison et son avenir : "Je me sens à l’aise. Maintenant, installé… C’est à moi d’être bon. Il ne faut pas se reposer sur ses acquis et continuer à progresser constamment. J’essaie d’être performant. Comme je joue beaucoup, on peut penser que je suis important, mais c’est à moi de performer à chaque match. Mon avenir ? Je ne sais pas encore. Pour l’instant, je me concentre sur le TFC. On a beaucoup de cartes à jouer d’ici la fin de saison. On peut peut-être accrocher une place européenne. Forcément, on connait l’histoire de l’OM. C’est un très grand club. Mais pour le moment, je reste concentré sur la fin de saison avec le TFC".

Il a également nommé ses modèles au poste de gardien de but : "Je regardais beaucoup les gardiens français comme Steve Mandanda et Hugo Lloris. Après, il y a aussi Neuer, Buffon, De Gea, qui sont de très grands gardiens. Mandanda et Lloris, ce sont de très beaux exemples. Ils ont été en équipe de France. Steve a été capitaine à Marseille, Hugo à Tottenham. Grâce à leur leadership, ils arrivent à diriger leurs équipes".

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages