Toulouse se qualifie au finish pour les quarts de finale de Coupe d'Europe après sa victoire en Ulster

·3 min de lecture

Succès à l'arraché des Toulousains (23-30) à Belfast face à l'Ulster, samedi soir. Sur l'ensemble des matches aller et retour, les champions d'Europe en titre sont qualifiés pour les quarts de finale de Coupe d'Europe. Ils y affronteront le Munster.

Le match : 23-30

/

Après la victoire de l'Ulster au Stadium (20-26) la semaine dernière, il fallait que les champions d'Europe l'emportent par au moins sept points d'écart à Belfast pour rallier les quarts de finale. Ils ont rempli le contrat tout au bout d'une performance éclairée par les coups d'éclat de la charnière Ntamack-Dupont et la botte de Thomas Ramos. Tout s'est joué dans les cinq dernières minutes, quand Antoine Dupont, passé à l'ouverture, trouva l'intervalle pour inscrire le troisième essai toulousain. Et la transformation de Thomas Ramos fit la différence au score.

Tout avait d'ailleurs plutôt bien commencé pour les coéquipiers d'Antoine Dupont avec un but de Thomas Ramos (2e). Mais les Irlandais, piqués au vif, profitèrent d'un ballon égaré par le demi de mêlée toulousain, pour marquer par Ethan McIlroy, échappant à trois défenseurs en bout d'aile (11e). Puis le duo Ntamack-Dupont trouva des espaces plein champ pour servir Thomas Ramos qui sprinta jusque sous les poteaux (22e, 10-13). Ce même Ntamack qui intercepta cinq minutes plus tard pour placer Toulouse en tête (10-20), avec dix points d'écart.

lire aussi

/

Le film de Ulster-Toulouse

Mais les Irlandais répliquèrent par une action de toute beauté, avec prise de balle en touche, ballon porté, leurre et passe au pied pour l'acrobate McIlroy qui marquait en coin (35e, 17-20) et redonnait espoir aux siens. En seconde période, Toulouse n'était plus aussi tranchant et John Cooney, le réalisateur irlandais, ajoutait deux buts de pénalité pour porter le score à 23-23 à onze minutes de la fin.

En infériorité numérique depuis la 65e minute suite au carton rouge de leur pilier remplaçant, Tom O'Toole, les Irlandais subissaient les assauts toulousains et à la troisième pénaltouche dans les vingt-mètres adverses, les champions d'Europe en titre trouvaient la clé grâce à leur atout majeur, Antoine Dupont, passé à l'ouverture : il fixait trois défenseurs sur la passe et, dans le renversement de jeu, s'infiltrait entre deux Ulstermen pour marquer aux pieds des poteaux (75e), essai que transformait Thomas Ramos pour donner in extremis un point d'écart favorable à son équipe sur l'ensemble des deux scores...

3

/

Le nombre de cartons distribués. Deux jaunes dès la 3e contre l'Ulsterman Robert Baloucoune (obstruction sur Jelonch en l'air) puis à la 6e contre le Toulousain Dimitri Delibes (plaquage dangereux). Un rouge contre le pilier remplaçant irlandais O'Toole (65e, plaquage dangereux sur Jelonch).

Le joueur : Romain Ntamack, tranchant dans la ligne

/

Auteur d'une percée majuscule plein champ à la 22e qui trouva son partenaire et son complice Antoine Dupont pour l'essai de Thomas Ramos, puis d'une interception bienvenue sur un temps fort de l'Ulster à la 27e après avoir bien décrypté une combinaison d'attaque irlandaise, l'ouvreur international Romain Ntamack (22 ans, 28 sélections depuis 2019) a été avec Thomas Ramos et Antoine Dupont, l'artisan de la performance toulousaine, samedi soir, au Kingspan Stadium.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles