Toulouse se qualifie pour les phases finales en dominant Sale sans briller

Emmanuel Meafou a livré une grande performance lors de la victoire contre Sale. (P. Ellis/AFP)

Le Stade toulousain, en supériorité numérique pendant 60 minutes, a battu sans briller Sale samedi après-midi (27-5), au terme d'un match haché qui s'est accéléré dans le dernier quart d'heure. Les Toulousains se qualifient pour les huitièmes de finale de Coupe des champions.

Le Stade toulousain est qualifié pour les huitièmes de finale de Coupe des champions après sa victoire en Angleterre sur la pelouse de Sale (27-5). À 15 contre 14 pendant 60 minutes, Toulouse a accéléré dans le dernier quart d'heure mais n'a pas brillé.

lire aussi : Le film de Sale-Toulouse

D'entrée, les Sharks ont mis beaucoup d'énergie dans le combat après la claque reçue à Ernest-Wallon lors du match aller (45-19), inscrivant un essai par son talonneur sud-africain Akker van der Merwe (5-0, 12e) sur un ballon porté bien mené. Mais à vouloir y mettre trop d'engagement, Sale s'est rapidement retrouvé en infériorité numérique après le carton rouge - assez sévère - contre son deuxième-ligne Jacobus Wiese pour un déblayage à l'épaule sur la tête de Dorian Aldegheri (19e).

Les Haut-Garonnais enchaînaient les temps de jeu, tenaient le ballon pour créer des espaces mais commettaient trop de maladresses pour mettre en faillite la grosse défense adverse. Ne trouvant pas de failles sur ses lancements de jeu, le quintuple vainqueur de l'épreuve s'en est remis au pied droit de l'arrière international Melvyn Jaminet, qui permettait aux siens de prendre l'avantage grâce à cinq buts de pénalité (25e, 44e, 51e, 55e, 66e, 15-5).

Omniprésent, Meafou a délivré ToulouseC'est finalement en fin de rencontre, alors que les Anglais, courageux, commençaient à tirer la langue, que l'omniprésent deuxième-ligne Emmanuel Meafou, élu homme du match, a trouvé une première faille pour aplatir après un gros boulot d'Antoine Dupont puis Dimitri Delibes. Les Toulousains ont alors pris le large au tableau d'affichage (22-5, 70e), avant de se mettre définitivement à l'abri par Guillaume Cramont deux minutes plus tard (27-5).

lire aussi : Calendrier et résultats de Coupe des champions

Grâce à cette victoire, Toulouse compte 13 points et caracole en tête de la poule B, à égalité avec Leicester (en attendant le match de La Rochelle qui peut passer seule en tête) avant de recevoir le Munster à Wallon le 22 janvier (16h15), pour le dernier match de poule.

Les joueurs d'Ugo Mola voient la porte des huitièmes de finale s'ouvrir devant eux. Reste à savoir s'ils recevront ou s'ils se déplaceront pour ce premier tour des matches à élimination directe.

lire aussi : L'actu du rugby