Toulouse: Reynet et Kalinic sont mis en concurrence, selon Zanko

RMC Sport

Le 11 janvier, contre Brest (2-5), Baptiste Reynet était intronisé capitaine du Téfécé pour les débuts de Denis Zanko sur le banc. Dix jours plus tard, son club a annoncé l’arrivée de Lovre Kalinic, portier international croate, en provenance d’Aston Villa. Difficile ne pas interpréter ce recrutement comme un désaveu pour Reynet.

Selon L’Equipe, l’ancien Dijonnais a rencontré mardi son entraîneur et le coordinateur sportif du TFC, Pantxi Sirieix, pour tenter de comprendre les raisons de cette signature. Il serait reparti du Stadium sans s’entraîner, avant de faire son retour le lendemain. Mais depuis, des rumeurs font état d’un possible départ de Reynet d’ici la fin du mercato. Questionné sur le sujet ce vendredi en conférence de presse, Zanko a cherché à éteindre la polémique.

"Je compte toujours sur Baptiste"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"On a eu une réflexion pour améliorer l’équipe. Dans cette période de mercato, ce sont des questions légitimes. Il y a une semaine, vous me posiez des questions auxquelles je ne pouvais pas répondre.  Des choses se sont mises en place concernant le poste de gardien. Le capitanat de Reynet contre Brest? Si c'était à refaire, je reprendrais exactement la même décision. Ça me paraissait normal", a confié l’entraîneur toulousain, conscient que cette situation peut être compliquée à vivre pour Reynet.

"Vous dire que Baptiste a bien pris l'arrivée de Lovre... A partir du moment où c'est soudain et assez brutal,...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi