Toulouse: Zanko "assommé" par la débâcle

Difficile de connaître pire début pour sa prise de fonctions. Sur le banc de Toulouse depuis le licenciement d'Antoine Kombouaré après l'élimination du club en Coupe de France, Denis Zanko a débuté par une défaite 5-2 à domicile contre Brest ce samedi, dans le cadre de la 20e journée de Ligue 1.

"On est forcément assommé après une telle déconvenue à domicile. On vient de prendre cinq buts contre Brest, ça c'est la réalité, constate l'ancien entraîneur du Stade Lavallois. Vous avez tous vu le même match que moi, rien ne laissait présager une telle débâcle, notamment à la mi-temps. Je crois qu'on n'a jamais éludé les difficultés qui étaient les nôtres. On a le goal-average que vous connaissez, on a une défense très perméable, on le sait."

"La montagne paraît bien haute à gravir"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Aujourd'hui, je crois que tous les éléments sont liés, sur le plan mental, sur le plan athlétique, technique... mon rôle va être de redynamiser le groupe avec des éléments positifs, s'appuyer sur notre première période, poursuit-il. Sur la seconde, mettre le doigt sur toutes nos imperfections. La montagne paraît bien haute à gravir pour le moment. Je pense qu'il faut revenir à des choses de base, rester très solidaires parce que le club traverse une période très difficile."

Sur une série terrible de dix défaites de suite en championnat, Toulouse compte déjà cinq points de retard sur la place de barragiste d'Amiens. Et se rendra à Lyon dans...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi