Tour d'Espagne : Ion Izagirre remporte la 6e étape, Roglic s'effondre et Carapaz prend le maillot rouge

Guillaume Poisson
·1 min de lecture

Point d'orgue d'une première semaine magistrale, la 6e étape et son col d'Aramon Formigal n'ont pas déçu. Dans un brouillard épais, et sous une pluie intense, Ion Izagirre (Astana) s’est imposé devant Michael Woods (EF Pro Cycling) et Rui Costa (UAE Team Emirates), ultimes rescapés d’une échappée de 24 coureurs partie très tôt ce dimanche matin. Surtout, le classement général a été totalement bouleversé. La machine Jumbo-Visma s’est enrayée comme rarement.

Isolé, Primoz Roglic a craqué dans l’ultime montée. Une défaillance dont a profité Richard Carapaz(Ineos-Grenadiers). L’Equatorien récupère donc le maillot rouge et laisse Roglic à 30 secondes. Derrière, ce ne sont ni Enric Mas (Movistar) ou Dan Martin (Israel Start-Up Nation) qui se sont distingués, mais Hugh Carthy (EF Education First), Marc Soler (Movistar) et David Gaudu (Groupama FDJ). Totalement chaotique. Et jouissif.

Roglic était fragile, et ses rivaux l’ont flairé

Amputée du Tourmalet en raison du contexte sanitaire en France, l'intérêt de cette 6e étape reposait sur l'ultime col l'Aramon Formigal. Et, il faut le dire, sur une météo propice aux scénarios trépidants. Au pied de la montée finale, la pluie a redoublé....

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi