Tour d'Espagne : Pascal Ackermann remporte la dernière étape, Primoz Roglic s'adjuge la Vuelta

Théo Gicquel
·1 min de lecture

Elle a été rafistolée, raccourcie de trois étapes, mais la 75e édition de la Vuelta a bien pu aller à son terme. Dimanche, c’est dans les rues de Madrid que les coureurs ont pu pour certains, se jouer une dernière fois la victoire, pour d’autres, savourer une dernière étape aux allures de parade. Au terme d’une étape sans échappée un sprint était inéluctable dans la capitale espagnole. C’est Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) qui s’est imposé d'un boyau devant Sam Bennett (Deceuninck-Quick-Step) pour conclure ce Tour d’Espagne et la saison 2020 de cyclisme bousculée par l’épidémie de Covid-19.

Gaudu et Martin brillent

En rouge pendant douze jours, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a lui pu entériner une deuxième victoire finale de suite sur la Vuelta après son sacre en 2019. Le Slovène, qui avait résisté une dernière fois aux assauts de Richard Carapaz (Ineos Grenadiers) samedi, repart en outre d’Espagne avec quatre victoires d’étape dans la besace. Sur le podium final, il devance Carapaz de 24 secondes et le surprenant Hugh Carthy (EF Pro Cycling), vainqueur de l’étape-reine à l’Angliru, de 1'15. Le meilleur Français est David Gaudu (Groupama-FDJ), qui a parfaitement pris le relais de Thibaut Pinot, non-partant lors de la 3e...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi