Tour d'Italie : Ce qu'il faut retenir du 103e Giro

Théo Gicquel
·1 min de lecture

• Un duel insoupçonné, un finish à la seconde

Tao Geoghegan Hart - Jai Hindley. C’est le duel imprévu et ébouriffant qui a animé la troisième semaine rocambolesque de ce 103e Tour d’Italie. Personne ne l’avait vu venir, personne ne pouvait l’annoncer, mais les deux hommes étaient bien les deux meilleurs coureurs en montagne de ce Giro. Ils se sont livrés une superbe bataille (arbitrée par Rohan Dennis) sur le Stelvio enneigé (18e étape) avant d'atteindre son point d’orgue au soir de la 20e étape.

A la faveur de la victoire d’étape de Geoghegan Hart, les deux hommes se sont retrouvés séparés de… 86 centièmes à la veille de la dernière étape, le plus petit écart jamais vu en Grand Tour à ce moment de la course. De quoi offrir un dénouement haletant et cruel dont le Britannique est finalement sorti vainqueur. "Je n’y croyais pas, je m’y attendais pas. C’est un rêve fou pour un homme fou. Ca va me prendre du temps pour réaliser.", confiait-il à l’arrivée à La Chaine L’Equipe.

• Des leaders à la dérive, des jeunes qui

...Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi