Tour de France : La 10ème étape perturbée, Pogaçar l’a échappé belle pour son maillot jaune

Place donc à la deuxième semaine du Tour de France. Et ce mardi, le peloton se trouvait dans les Alpes pour la 10ème étape entre Morzine et Megève. Une étape avec un peu de relief afin de se mettre en jambes avant les grands rendez-vous des prochains jours. Et pour cette étape promise sur le papier aux baroudeurs, c’est Magnus Cort Nielsen qui a brillé et levé les bras en vainqueur à Megève.

Après un jour de repos ce lundi, il a fallu remettre la machine en marche ce mardi pour les coureurs du Tour de France. 148,1 kilomètres étaient ainsi au programme pour le peloton, qui partait de Morzine pour Megève. Dans les Alpes, la route a ainsi commencé à s’élever avec notamment deux côtes de 4ème catégorie, un col de 3ème catégorie, un de 2ème et un final en monté pour rejoindre donc l’altiport de Megève.

Une étape qui démarre très fort

Et sous une forte chaleur, cela a démarré très fort. De quoi mettre les organismes à rude épreuve après le jour de repos. Il a donc fallu retrouver le rythme et celui-ci était donc élevé. En effet, pour cette étape assez courte en distance, ils ont été nombreux à tenter leur chance pour prendre l’échappée du jour, d’autant que celle-ci avait de grandes chances d’arriver jusqu’au bout pour cette 10ème étape. Les attaques se sont ainsi multipliées et le groupe de tête a mis énormément de temps avant de se détacher du reste du peloton. Au final, 25 coureurs se sont échappés, parmi lesquels on pouvait notamment retrouver Philippe Gilbert, Christophe Laporte,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles