Tour de France 2020 : équipes et coureurs préparent la reprise et veulent toujours croire à "un peloton avec zéro virus"

franceinfo
Franceinfo

Le Tour de France, l'événement que seule la guerre a arrêté, pourra-t-il vraiment avoir lieu cette année ? Son départ de Nice à été reporté au 29 août, avec une arrivée sur les Champs-Elysées le 20 septembre, mais de plus en plus d'observateurs doutent de sa tenue. Chaque semaine apporte son lot de doutes et ce qui a mis de nouveau le feu aux poudres, c'est la présentation du plan de déconfinement par le Premier ministre Edouard Philippe, mardi 28 avril. Et l'interdiction de tout événement qui regroupe plus de 5 000 personnes avant septembre.

L'annonce a semé la panique dans le peloton. Ainsi, un manager d'équipe que nous avons contacté a préféré décliné notre invitation. C'est trop flou, nous a-t-il répondu. ASO, l'organisateur de la course, se garde bien de tout commentaire.

L'un des rares à s'exprimer encore, c'est Marc Madiot, le patron de l'équipe Groupama-FDJ et président de la Ligue nationale de cyclisme. Pour lui, tout reste possible et avec du public, un Tour à huis clos ayant été écarté par tout le monde. "La gestion des zones de départ et d'arrivée est facile à mettre en place, estime-t-il, avec des sas de comptabilisation des personnes qui peuvent entrer. Je fais confiance à ASO pour régler la situation. Je pense que ce ne sera pas une tache (...)

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

À lire aussi