Tour de France 2021 : Les Pyrénées en force, deux chronos et le retour du Ventoux... Ce qu'il faut retenir du parcours

Adrien Hemard
·1 min de lecture

• Un grand départ de Bretagne

Si le Tour 2020 a pu aller à son terme sans incident, la pandémie mondiale de Covid-19 plane toujours au dessus de la Grande Boucle. Pour preuve : le départ initialement prévu au Danemark en juillet 2021 aura finalement lieu en Bretagne. Effet domino : il a aussi été avancé d’une semaine en raison du report des Jeux Olympiques à juillet 2021, afin de ne pas se chevaucher avec la course cycliste à Tokyo. Toujours est-il que, comme annoncé cet été, le Tour partira de Bretagne. Cette terre de cyclisme, qui a accueilli les championnats de France et d’Europe en 2020, comptera quatre étapes qui traverseront le massif armoricain, à ne pas sous-estimer. A noter par exemple le retour du Mûr-de-Bretagne, qui s’invite sur la Grande Boucle pour la 4e fois en dix ans (2011, 2015, 2018).

• Un tracé plus roulant, moins montagneux

Forcément, partir de Brest n’offre pas les mêmes possibilités que le grand départ niçois de 2020. Et on ne parle pas de soleil. Depuis le Finistère, la montagne est plus difficile à aller chercher, et il faudra attendre une semaine avant de voir la première vraie étape alpine (Oyonnax-Le Grand Bornand), là où l’édition 2020 grimpait dès...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi