Tour de France : Les 5 baroudeurs qui ont marqué les esprits

Depuis vendredi, le Tour de France est lancé, et pour le moment, les baroudeurs n'ont pas eu grand chose pour se distinguer. Néanmoins, des échappées pourraient bien se mettre en avant dans lors des prochaines étapes au cours d'une Grande Boucle qui n'est pas vraiment dessinée pour les sprinteurs. Et à ce petit jeu, des Français ont marqué les esprits par le passé. Le 10 Sport vous propose de découvrir cinq baroudeurs français qui ont marqué les esprits sur les routes du Tour.

Sandy Casar

Lorsque l'on pense à Sandy Casar, la première image qui vient en tête n'est malheureusement pas celle d'une victoire. En 2007, en tentant de revenir sur des échappées sur les routes du Tour de France, le coureur de la FDJ percute un labrador qui n'est pas surveillé par un spectateur. Plus de peur que de mal. Mais bien évidemment, Sandy Casar a également marqué les esprits par des échappés mémorables. Très souvent deuxième sur des étapes du Tour de France, il finit par s'imposer lors de la 18e étape en 2007 en réglant au sprint un petit groupe qui s'était échappé à 2,8km de l'arrivée. S'il est déclaré vainqueur de la 16e étape du Tour 2009 après le déclassement de Mikel Astarloza pour dopage, il attendra 2010 pour lever les bras une seconde fois sur la ligne d'arrivée en battant une nouvelle fois au sprint ses partenaires d'échappés Luis León Sánchez et Damiano Cunego à Saint-Jean-de-Maurienne après avoir faussé compagnie au peloton dès le 2e kilomètre de cette étape.

Jacky Durand

Le baroudeur par…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles