Tour de France : La 6ème étape fatale à Primoz Roglic ?

Coincée entre la grande étape des pavés de la veille et l’arrivée à la Super Planche des Belles Filles le lendemain, cette 6ème étape entre Binche et Longwy pourrait facilement être assimilée à une transition tranquille. Mais avec le final corsé dans les 20 derniers kilomètres, cela pourrait être tout l’inverse. Elle pourrait même faire encore plus mal à Roglic, qui a déjà perdu du temps hier sur les pavés. Analyse.

Au lendemain de la grosse étape de pavés, qui aura obligatoirement marqué les organismes et créé une véritable première sélection parmi les prétendants à la victoire finale, cette 6ème étape entre Binche et Longwy présente un profil dangereux pour les ténors du peloton.

Un final propice à une bagarre entre ténors

En effet, après le grand rendez-vous des pavés, le parcours apparaît d’évidence moins redoutable et pourrait donc inciter à un relâchement plus ou moins conscient parmi les leaders. C’est là que le piège pourrait intervenir. Car au sortir de l’épreuve pavé, éprouvante pour les organismes, les coureurs vont affronter un final très corsé, avec un enchaînement de plusieurs côtes sur les 50 derniers kilomètres, pour une étape globalement longue et fatigante (220 kilomètres au total), déjà vallonnée dans sa première partie.

Mais c’est dans le final que le danger guette. Dans les 20 derniers kilomètres, le peloton enchaînera quatre côtes très resserrées. Rien d’insurmontable en soit, mais largement de quoi faire des différences, à l’image de la côte de Puiventeux, l’avant-dernière…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles