Tour de France : Alaphilippe, l'aveu de Marion Rousse

Pour la première fois depuis qu'elle commente le Tour de France sur France Télévisions, Marion Rousse n'analysera pas les exploits de son conjoint, Julian Alaphilippe. Le double champion du monde n'a effectivement pas été retenu pour prendre part à la Grand Boucle. La consultante reconnaît que ce fut un coup dur.

Le suspens aura duré quelques semaines. Mais finalement, Julian Alaphilippe n'est pas au départ du Tour de France qui s'est élancé vendredi de Copenhague. Malgré sa présence aux Championnats de France, le double champion du monde n'est pas suffisamment remis de sa terrible chute lors de Liège-Bastogne-Liège. Le Français souffrait d'une fracture de l’omoplate, d’un hémopneumotorax et deux côtes cassées et en deux mois, il n'a pas pu revenir à son meilleur niveau, ce qui prive la Grande Boucle du maillot Arc-en-ciel. Un coup dur pour Julian Alaphilippe mais également pour sa compagne, Marion Rousse, qui commente les étapes du Tour de France sur France Télévisions.

Le pincement au cœur de Marion Rousse

En effet, dans les colonnes du JDD, Marion Rousse raconte qu'elle a eu un pincement au cœur en apprenant que Julian Alaphilippe n'était pas retenu par l'équipe Quick-Step Alpha Vinyla. « Le pincement, je l’ai senti quand la non-sélection est tombée. Il est le chouchou des Français, habitué aux coups d’éclat. Chaque année depuis 2018, il a dynamité la course. Donc, oui, il va nous manquer. Après, d’autres concurrents n’ont pas peur et sont capables d’attaquer de loin. Ça sera…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles