Tour de France : Bardet, Gaudu… Les Français ont vécu un calvaire dans l’Alpe d’Huez

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce jeudi, le Tour de France arrivait au sommet de l’Alpe d’Huez. Si Thomas Pidcock a levé les bras en vainqueur au terme des 21 lacets de l’ascension, Tadej Pogaçar n’a lui pas réussi à distancer Jonas Vingegaard. En revanche, pour les Français, cela a été plus compliqué. Dans l’ascension de l’Alpe d’Huez, Romain Bardet et David Gaudu ont perdu du temps sur les autres favoris.

Nouvelle étape de haute montagne ce jeudi sur le Tour de France. Après le spectacle sur le col du Granon, c’était l’Alpe d’Huez qui attendait le peloton. Une montée mythique de la Grande Boucle qui était le terrain de jeu parfait pour Tadej Pogaçar afin de refaire son retard sur Jonas Vingegaard. Remis de sa défaille, le Slovène a attaqué, en vain. Le maillot jaune n’a en effet pas lâché, au contraire de Romain Bardet et David Gaudu. Quand cela a commencé à monter dans l’Alpe d’Huez et que les Jumbo Visma ont accéléré, le coureur de la DSM et celui de Groupama-FDJ ont cédé du terrain et au final, ils sont arrivés avec du retard au sommet.

« Ce n'est pas une superbe journée »

Deuxième au départ de cette 12ème étape du Tour de France, Romain Bardet avait donc une grosse pression sur les épaules. Et le Français n’a donc pas réussi à suivre Vingegaard et Pogaçar. La montée de l’Alpe d’Huez a été compliquée pour Bardet qui a expliqué à l’arrivée pour France Télévisions : « Ce n'est pas une superbe journée, j'ai pris un coup de chaud au milieu de l'Alpe (d'Huez). J'ai commencé à avoir des frissons, j'ai préféré…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles