Tour de France - Qui pour battre Mark Cavendish lors de la 19e étape du Tour de France ?

·3 min de lecture

Dominateur lors des sprints massifs depuis le début du Tour de France, le maillot vert et quadruple vainqueur d'étape Mark Cavendish a, face à lui, une concurrence amoindrie mais revancharde.

Wout Van Aert, le plus imprévisible
Parmi les concurrents de Mark Cavendish, Wout Van Aert (26 ans) est sans aucun doute celui qui passe le mieux la montagne. La veille, il a longtemps accompagné Jonas Vingegaard dans Luz Ardiden avant de terminer plus tranquillement. Homme à tout faire, le vainqueur de l'étape du double Ventoux possède de belles capacités de récupération. Deuxième à Valence derrière Cavendish, il pourrait être la principale menace pour Mark Cavendish. D'autant plus que l'arrivée à Libourne sur une longue droite lui convient bien. Il pourrait faire parler sa puissance pour remporter une seconde victoire d'étape sur ce Tour de France. Sur une étape complètement plate, la main-d'oeuvre autour de son leader Jonas Vingegaard devrait être assez importante, ce qui lui permettra normalement de jouer sa carte personnelle à fond.

Jasper Philipsen, un des derniers à avoir battu le Cav
Avec 5 podiums lors des cinq sprints massifs du Tour de France, Jasper Philipsen est un des sprinteurs les plus menaçants pour Mark Cavendish. D'autant que le jeune sprinteur belge (23 ans) a déjà battu le vétéran britannique (36 ans) à trois reprises cette saison. Il s'appuiera lui aussi sur le soutien total de son équipe qui mise totalement sur lui, depuis ses deux premières victoires sur le Tour de France obtenues avec Mathieu Van der Poel et Tim Merlier. Vainqueur d'une étape sur la Vuelta en 2020, Philipsen est suffisamment décomplexé pour empêcher Mark Cavendish de battre le record du nombre de victoires d'étapes d'Eddy Merckx (34).

lire aussi
Portfolio : Les 34 victoires de Cavendish en images

Pour le maillot vert, Michael Matthews n'a pas le choix
Second au classement par points, Michael Matthews peut encore espérer remporter le maillot vert. À 38 points de Mark Cavendish, l'Australien devra finir sur chaque sprint intermédiaire ou arrivée groupée devant le sprinteur de l'île de Man. Une tâche loin d'être simple d'autant que Michael Matthews apprécie davantage les arrivées en bosse, comme lors de la première étape à Landerneau où il avait pris la deuxième place derrière Julian Alaphilippe. Mais avec une équipe à son service et la perspective de se battre jusqu'au bout pour le maillot vert, rien ne semble impossible pour le coureur de la BikeExchange.

Sonny Colbrelli sur la fraîcheur
Le champion d'Italie est toujours à la recherche d'une victoire d'étape sur un Grand Tour. Au vu de la forme affichée en haute montagne où il a dominé des purs grimpeurs à la pédale - notamment à Tignes où il a terminé 3e - Sonny Colbrelli semble le plus frais des sprinteurs. S'il n'est pas le plus rapide dans les 100 derniers mètres, cette fraîcheur pourrait être un gros avantage au lendemain du terrible périple pyrénéen.

Christophe Laporte, le dernier espoir français
Après l'abandon de Nacer Bouhanni, et les hors-délai de Bryan Coquard et Arnaud Démare, Christophe Laporte est le dernier espoir du sprint français. Si sur le papier il fait office d'outsider, Laporte pourra compter sur sa formation Cofidis toujours au complet. Septième à deux reprises depuis le début du Tour (Fougères et Carcassonne), le sprinteur français sera certainement à la lutte pour la victoire d'étape.

voir aussi
Le profil de la 19e étape du Tour de France 2021 en vidéo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles