Tour de France : Le bilan des Français

Alors que vient de s’achever la première étape alpestre avec l’arrivée à Châtel Porte du Soleil et que la montagne s’annonce désormais sévère, quel bilan peut-on tirer du début de Tour de France des coureurs français ? Deux niveaux de lecture se dégagent, entre la course au général et la chasse aux victoires d’étapes. Analyse.

Alors que le Tour de France amorce son premier grand virage, avec l’arrivée de la haute montagne dans les Alpes après l’étape de repos de lundi, et notamment deux très grosses étapes, mercredi avec l’arrivée au terrible col du Granon après l’ascension du Télégraphe et du Galibier, puis jeudi avec le légendaire triptyque du Tour 1986 Galibier-Croix de Fer-Alpe d’Huez, quel bilan intermédiaire peut-on faire sur le début de Tour des coureurs français ?

Bardet et Gaudu en course pour un podium

A l’analyse, il apparaît que ce premier bilan offre deux niveaux de lecture. Le premier, très positif, concerne les grands leaders, en course pour le classement général. Le bilan est très bon sur ce plan, avec deux Français très bien positionnés et au niveau des meilleurs en montagne : David Gaudu, promu par Marc Madiotcomme leader unique de la Groupama FDJ, et Romain Bardet, qui confirme qu’il a conservé son excellent niveau du Tour d’Italie. Depuis le début du Tour, les deux ont prouvé qu’ils étaient capables d’exister avec des coureurs comme Vingegaard, Pogacar, Roglic ou encore Vlasov. Lors de la montée de la Planche des Belles Filles, Gaudu comme Bardet ont fini dans…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles