Tour de France - Pas de blessés dans le public après les deux chutes de la 1re étape

·1 min de lecture

Les deux chutes collectives de la première étape du Tour de France, samedi, n'ont causé aucune blessure grave au sein du public massé au bord des routes. Le lieutenant-colonel de gendarmerie Joël Scherer a confirmé dimanche qu'il n'y a pas eu de blessés dans le public lors de deux chutes collectives survenues samedi dans la première étape du Tour de France. lire aussi Le Tour de France porte plainte contre la spéctatrice Lors de la deuxième étape qui s'élance dimanche à 13h20 de Perros-Guirec (Côtes d'Armor), des messages de prévention continueront à être diffusés par quatre véhicules dédiés au sein de la caravane.
Le lieutenant-colonel Scherer « Les héros, ce sont les coureurs, pas les gens qui viennent faire passer un message... » « À leur passage, ils feront des rappels aux gens, afin qu'ils restent toujours hors chaussée, qu'ils ne se jettent pas pour ramasser un goodie et qu'ils retiennent leurs enfants », a détaillé le lieutenant-colonel Scherer. « Les héros, ce sont les coureurs, pas les gens qui viennent faire passer un message avec un panneau pour passer à la télé », a-t-il encore souligné, tout en concédant que l'incident de samedi résultait « d'un comportement individuel ». lire aussi Calendrier/résultats Quelque 500 gendarmes seront répartis sur le parcours de la deuxième étape. Sur l'ensemble du Tour, ils seront 14 000 à sécuriser la course.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles