Tour de France : Chutes, Pogacar, Van Aert… Ce qu’il faut retenir de cette 2ème étape

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après une victoire d'Yves Lampaert lors du contre-la-montre inaugural du Tour de France, les coureurs entamaient une seconde étape, qui se déroulait au Danemark. Avec un profil relativement plat, cette seconde course ne devait pas trop mettre en difficulté les coureurs, à l’exception du pont du Grand Belt, fortement exposé au vent…

Vendredi dernier se déroulait la 1re étape du Tour de France, marqué par l’habituel contre-la-montre inaugural qui prenait place au Danemark. Lors de cette course, le Belge Yves Lampaert s’était emparé de la victoire d’étape ainsi que du maillot jaune. Ce samedi, les coureurs continuaient leur périple danois en abordant le parcours reliant Roskilde à Nyborg. Une étape plutôt plate, qui ne comportait que trois cotes de quatrième catégorie. Les sprinteurs étaient donc prêts à s’affronter lors de la dernière ligne droite. Malgré tout, on pouvait distinguer une légère difficulté sur le parcours : le pont du Grand Belt, exposant les coureurs au vent sur 18 kilomètres.

Le maillot jaune chute

Ce samedi, le Belge avait pour mission de conserver son maillot de leader du Tour de France. Malheureusement, Yves Lampaert a été impliqué dans une chute, a quelques kilomètres de l’arrivée. Malgré cet événement inattendu, le leader du classement général avait tout de même réussi à se remettre en…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles