Tour de France - Dopage : Après Vingegaard et Van Aert, il pousse un coup de gueule

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une fois n’est pas coutume, l’ombre du dopage a encore plané au-dessus du Tour de France. Et forcément, la domination de la Jumbo Visma a suscité d’énormes soupçons. Devant les performances de Jonas Vingegaard ou encore Wout Van Aert, les questions se sont posées. Coureur de la Jumbo Visma, Christophe Laporte a tenu à répondre aux accusations.

La Jumbo Visma a tout écrasé sur ce Tour de France. La formation néerlandaise était plus armée que jamais au départ à Copenhague, avec pour objectif de remporter la Grande Boucle. Primoz Roglic et Jonas Vingegaard étaient ainsi candidats au maillot jaune, mais rapidement, face aux déboires du Slovène, c’est le Danois qui a pris le statut de leader. Et cela a payé puisque Vngegaard s’est imposé face à Tadej Pogaçar, ramenant ainsi le maillot jaune sur les Champs-Elysées, mais aussi le maillot blanc à pois rouges. En parallèle, la Jumbo Visma a gagné le maillot vers grâce à Wout Van Aert, super combatif du Tour, qui a enchainé les démonstrations tout au long des 3 semaines. Christophe Laporte a également été un coéquipier modèle et il a été récompensé en remportant la 19ème étape, la seule victoire français sur ce Tour de France.

« Le cyclisme a du mal à laver son image, c'est malheureux »

Forcément, devant une telle domination, des soupçons de dopage ont été émis concernant…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles