Tour de France - Dopage : Le coup de gueule de cette star du Tour

Une fois n’est pas coutume, il est encore est question de dopage sur le cyclisme. Et la polémique a d’ailleurs émaillé le début du Tour de France avec des perquisitions dans l’hôtel de l’équipe Bahrain Victorious. Celles-ci n’ont toutefois rien donné et Matej Mohoric et ses coéquipiers sont ainsi présents sur le Tour. Pour autant, ces perquisitions ne seraient pas sans conséquence. Explications.

Cela fait maintenant de très longues années que le cyclisme est gangrené par le dopage. De quoi ternir l’image de ce spor et chaque saison, de nouvelles affaires apparaissent. Cela a encore été le cas en 2022 à l’aube du départ du Tour de France à Copenhague. Déjà ciblée par des perquisitions l’an passé pour des histoires de dopage, l’équipe Bahrain Victorious s’est à nouveau retrouvée dans le collimateur de la justice avec de nouvelles perquisitions avant le début de la Grande Boucle.

« Aucun objet n'a été saisi à l’équipe »

« L'enquête sur les membres de l'équipe, qui a débuté il y a près d'un an et n'a donné aucun résultat, se poursuit juste avant le départ de la course cycliste la plus importante, le Tour de France, et porte atteinte à la réputation des individus et de l'équipe Bahrain Victorious. En raison d'enquêtes récentes, l'équipe estime que le moment choisi pour cette enquête vise à nuire intentionnellement à la réputation…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles