Tour de France : Le duel entre Vingegaard et Pogacar est relancé sur la 16e étape

Après une journée de repos bien méritée, le Tour de France reprend la route entre Carcassonne et Foix. Une première étape pas si évidente dans les Pyrénées, notamment avec la grosse descente qui attend le peloton après le Mur de Péguère. Tadej Pogaçar l’a annoncé, il attaquera dès que possible sur cette dernière semaine.

Et si le Tour de France se jouait dès la 16ème étape ? Quelques jours après la prise de pouvoir de Jonas Vingegaard qui a récupéré le maillot jaune au détriment de Tadej Pogaçar, le peloton débarque dans les Pyrénées. Ce mardi, les coureurs parcourront sous une forte chaleur les 178,5km qui séparent Carcassonne de Foix. « L’entrée dans le massif pyrénéen pourrait sourire à des échappés… sous réserve de très bonnes dispositions montagnardes, bien entendu. Car pour espérer lever les bras à Foix, il faudra d’abord tenir le choc en montant au Port de Lers et ensuite faire la différence dans le Mur de Péguère. Des talents de descendeur ne seront pas trop pour plonger vers la préfecture de l’Ariège pendant une vingtaine de kilomètres », analyse Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France.

Une descente difficile à négocier

Contrairement à l’étape plutôt tranquille de dimanche dernier, celle-ci devrait permettre à Tadej Pogaçar et Jonas Vingegaard d’en découdre. Après l’ascension du Port de Lers, col de première catégorie, le peloton enchaînera avec le Mur de Péguère. Mais au-delà de ces deux cols, c’est bien la descente qui suit qui pourrait décider du sort de cette…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles