Tour de France Femmes - Le parcours du Tour de France Femmes 2022 : étape par étape, dates, villes et profils

·4 min de lecture

La première édition du Tour de France Femmes (24-31 juillet) avec Zwift, dont le parcours a été présenté ce jeudi, s'élancera de la Tour Eiffel pour rallier la Planche des Belles Filles huit jours plus tard. Le jour où la Grande Boucle des hommes s'achèvera, le 24 juillet 2022, celle des femmes s'élancera à Paris, au pied de la Tour Eiffel. « Cette nouvelle épreuve vivra sa propre vie et gardera allumés les projeteurs du Tour pour une semaine d'intense bataille », promet sa directrice, Marion Rousse, qui a révélé ce jeudi le tracé de la première édition, de la capitale aux Vosges en passant par Reims, Troyes et Sélestat.

numéro d'étape

date

étape

kms

étape 1

24 juillet 2022

Paris Tour Eiffel - Champs-Elysées

82 kms

étape 2

25 juillet 2022

Meaux - Provins

135 kms

étape 3

26 juillet 2022

Reims - Epernay

133 kms

étape 4

27 juillet 2022

Troyes - Bar-sur-Aube

126 kms

étape 5

28 juillet 2022

Bar-le-Duc - Saint-Dié-des-Vosges

175 kms

étape 6

29 juillet 2022

Saint-Dié-des-Vosges - Rosheim

128 kms

étape 7

30 juillet 2022

Sélestat - Le Markstein

127 kms

étape 8

31 juillet 2022

Lure - La super Planche des Belles Filles

123 kms

1re étape (24 juillet) : Paris Tour Eiffel - Champs-Élysées 82 km. Le départ du Tour de France Femmes sera donné au pied de la Tour Eiffel. Le peloton montera ensuite le Trocadéro puis effectuera douze tours des Champs-Élysées, promesse d'une première étape crispante et piégeuse qui devrait s'achever par un sprint massif. À moins qu'Anna van der Breggen ne réussisse à nouveau le coup du kilomètre (2015, lors de la Course by Le Tour) pour s'offrir le premier maillot jaune... 2e étape (25 juillet) : Meaux - Provins 135 km. Le peloton traversera la Seine-et-Marne lors d'une étape sans difficulté particulière - la seule côte répertoriée se situe au km 16 - et qui s'achèvera sur un circuit tracé autour de Provins. 3e étape (26 juillet) : Reims - Epernay 133 km. Grand spectacle attendu dans le vignoble champenois : les coureuses emprunteront en effet les routes où Julian Alaphilippe, sur le Tour 2019, s'était envolé pour décrocher son premier maillot jaune. Sur ces petits raidards (comme la côte de Mutigny, 900 m à 12,1 %), et lors d'un nouveau final en circuit, les attaquantes les plus audacieuses devraient être récompensées. 4e étape (27 juillet) : Troyes - Bar-sur-Aube 126 km. Les « strade bianche » à la française. À l'approche de Bar-sur-Aube, le peloton franchira en effet quatre secteurs de chemin blancs (12,9 km au total), des sentiers crayeux souvent pentus qui serpentent à travers les vignes. « Ces zones seront nettement plus copieuses que celles que le Tour masculin avait récemment proposées sur le plateau des Glières ou à la Planche des Belles Filles », prévient Marion Rousse. 5e étape (28 juillet) : Bar-le-Duc - Saint-Dié-des-Vosges 175 km. L'étape la plus longue de ce premier Tour de France Femmes, à travers la Meuse, la Meurthe-et-Moselle et les Vosges. Trois petites difficultés jalonneront le tracé, dont la dernière, le col du Haut du Bois (1,5 km à 4,9 %), sera située à 20 kilomètres de l'arrivée. 6e étape (29 juillet) : Saint-Dié-des-Vosges - Rosheim 128 km. Le peloton traversera le vignoble alsacien lors d'une journée accidentée qui risque d'user les organismes les plus fatigués après une semaine de course. Dans le circuit final, la côte de Boersch (1,3 km à 6,1 %), posée à moins de dix kilomètres de l'arrivée, sera le juge de paix de cette étape. 7e étape (30 juillet) : Sélestat - Le Markstein 127 km. Le week-end final dans les Vosges s'ouvre par une première étape de montagne corsée. Avant de passer sur la ligne d'arrivée une première fois à mi-parcours, les favorites devront franchir le Petit Ballon (9,3 km à 8,1 %) et le Col du Platzerwasel (7,1 km à 8,3 %). Elles redescendront ensuite dans la vallée pour remonter vers le Markstein par le Grand Ballon (13,5 km à 6,7 %) cette fois. 8e étape (31 juillet) : Lure - La super Planche des Belles Filles 123 km. Devenu un classique du Tour de France masculin depuis dix ans, la Planche des Belles Filles sera le théâtre de l'arrivée du premier Tour de France Femmes, dans sa version « super » (ascension allongée de près d'un kilomètre avec un passage à 24 % dans le final). Une ultime étape très éprouvante puisque les coureuses passeront le Ballon d'Alsace (8,7 km à 6,9 %) avant de filer vers le juge de paix (7 km à 8,7 %) de cette édition historique.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles