Tour de France : Le gros coup de pression de Bardet à Pogacar

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après neuf étapes, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) domine le classement général et reprendra le Tour de France ce mardi avec le Maillot Jaune sur ses épaules. Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) et Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) suivent derrière, tandis que Romain Bardet est sixième à 1 minute et 39 secondes du Slovène. De quoi le rendre optimiste pour la suite.

Après cette première semaine de Tour de France, Tadej Pogacar a clairement marqué les esprits. Le Slovène a rapidement mis la main sur le Maillot Jaune et apparaît comme le grand favori à sa propre succession. Pour autant, certains de ses concurrents ont bien l’intention de le contrarier jusqu’au bout, c’est notamment le cas de Romain Bardet. S’il reste conscient de la supériorité de Tadej Pogacar, le Français souhaite malgré tout lui causer quelques problèmes avant d’entamer la deuxième semaine de la Grande Boucle.

« Il ne pourra pas courir après tout le monde. Moi j'attends ce type de situations-là mais je sais qu'il faut être patient »

« Si Pogacar est battable ? S'il contrôle la course et qu'il n'y a pas le feu dès le kilomètre zéro pour qu'il soit isolé, non. Je ne vais pas vous mentir, je ne vais pas le lâcher sur une attaque. Mais après quand il y aura des mecs à 1'40 de lui au général, et qu'il y aura eu de la grosse bagarre au préalable, il ne pourra pas…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles