Tour de France - Les images marquantes de la deuxième semaine du Tour de France

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

De la sortie des Alpes à la première étape pyrénéenne en passant par le mont Ventoux, la course a été animée à l'avant.

Le peloton a quitté les Alpes mardi, après deux jours passés en montagne le week-end précédent et une journée de repos passée à Tignes.

A Valence, après une étape de transition menant d'Albertville à la vallée du Rhône, Mark Cavendish s'impose pour la 33e fois sur le Tour de France. Il n'est alors plus qu'à une victoire d'égaler le record d'Eddy Merckx sur l'épreuve.

Mark Cavendish porte Julian Alaphilippe après sa victoire au sprint à Valence. Le champion du monde s'est mis au service du Britannique dans le final de l'étape.

Valentin Madouas et les autres coureurs du peloton ont ensuite pris la route de la Provence, ici devant le village de Gordes lors de la 11e étape, avant d'aborder le mont Ventoux.

L'étape de mercredi n'a pas été heureuse pour tous : après une troisième chute, Tony Martin abandonne.

Le mont Ventoux s'est dressé deux fois devant le peloton, d'abord par Sault, puis par Bédoin.

Jonas Vingegaard a fait attaqué peu avant le sommet du mont Ventoux, distançant Tadej Pogacar sans pour autant faire vaciller sa domination.

Des bordures se sont créées dans les premiers kilomètres de la 12e étape, jeudi entre Saint-Paul-Trois-Châteaux et Nîmes.

Gros rouleur, Nils Politt remporte en solitaire sa première grande victoire jeudi à Nîmes.

Une chute nouvelle chute, vendredi, a envoyé 30 coureurs au tapis. Certains ont terminé dans le ravin en contrebas. Simon Yates a notamment abandonné après cela.

Le peloton a traversé les vignes entre Nîmes et Carcassonne.

Mark Cavendish a égalé le nombre de victoires d'étape d'Eddy Merckx (34) à Carcassonne.

Tadej Pogacar a offert son maillot jaune au nouveau corecordman de victoires d'étape sur le Tour, Mark Cavendish.

En pays cathare, la bataille fut rude pour sortir du peloton, samedi.

Le lendemain, samedi, c'est Bauke Mollema qui s'impose en solitaire à Quillan, dans les contreforts pyrénéens, après une grande bataille entre divers groupes d'échappés.

Arrivé avec près de 5' d'avance sur le peloton, Guillaume Martin fait un bond en avant au classement général, et accroche la 2e place provisoire à la veille d'aborder la haute montagne.

Le pont de Séjourné et le peloton.

L'équipe Ineos a tenté de durcir la course dimanche, durant cette première véritable étape pyrénéenne. Sans résultat.

A l'avant de cette étape dominicale, deux champions du monde : Alejandro Valverde et le tenant du titre Julian Alaphilippe.

Sepp Kuss, qui a attaqué dans la dernière difficulté, la plus brutale, le col de Beixalis, s'impose en solitaire à Andorre-la-Vieille dimanche.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles