Tour de France - Les images marquantes de la première semaine du Tour de France

·4 min de lecture

Depuis le départ de Brest jusqu'à la première journée de repos, la première semaine de course de l'édition 2021 a connu bien des péripéties.

Deux grosses chutes ont émaillé la 1re étape du Tour de France. Déjà légèrement touché lors de la première, le Suisse Marc Hirschi a été beaucoup plus durement impliqué dans la seconde.

Plusieurs autres coureurs ont été impliqués dans cette chute, provoquant l'abandon d'Ignatas Konovalovas et Cyril Lemoine, précédés de Jasha Sütterlin lors de la première chute. Le soir-même, Marc Soler annoncera également son abandon après avoir rallié l'arrivée, les deux coudes brisés.

À l'arrivée de la 1re étape, le champion du monde Julian Alaphilippe réussit à triompher en solitaire au sommet de la côte de la Fosse-aux-loups après avoir placé une attaque franche à 2,3 km de la ligne. Le champion du monde revêt alors son 18e maillot jaune.

Au matin de la 2e étape à Perros-Guirrec, Julian Alaphilippe a troqué son maillot arc-en-ciel pour le jaune de leader.

À l'arrivée à Mûr-de-Bretagne, au sommet de la côte du Menez Hiez, Mathieu van der Poel s'impose en solitaire après avoir porté son attaque au milieu de l'ascension. Un moment historique pour le petit-fils de Raymond Poulidor qui remporte sa première étape dans un grand Tour, et s'empare du maillot jaune, que son grand-père n'a jamais réussi à porter au long de sa très longue carrière.

L'émotion était immense au passage de la ligne et quelques minutes après pour le Néerlandais qui évoquait cette victoire dédiée à son grand-père.

Mathieu van der Poel et le premier maillot jaune de sa carrière.

La 4e étape fut une ode à la quête impossible de la victoire en échappée, personnifiée par le Belge Brent Van Moer. Le coureur de Lotto-Soudal a été repris à 200 m de la ligne d'arrivée.

Le lendemain à Fougères, c'est le retour d'un coureur qu'on pensait perdu pour des victoires de ce niveau : Mark Cavendish, revenu chez Deceuninck-Quick Step cette saison, rafle son 31e succès d'étape sur le Tour, le premier depuis cinq ans.

Jour de chrono sur le Tour, mardi, après quatre étapes animées en Bretagne. Stefan Küng, vêtu de son maillot de champion d'Europe de la spécialité, pensait avoir réalisé le meilleur temps à Laval.

C'est Tadej Pogacar qui frappe un grand coup en remportant ce contre-la-montre.

Cavendish, le remake. En remportant sa deuxième étape, sur ce Tour, et la troisième de sa carrière à Châteauroux, le Britannique reproduit aussi la façon de célébrer qu'il avait déjà montrée en 2008 et 2011.

La ferveur retrouvée du public se tourne notamment vers Julian Alaphilippe.

Pendant la plus longue étape du Tour, la 7e, entre Vierzon et Le Creusot, une échappée royale se forme, avec notamment Mathieu van der Poel et Wout Van Aert.

Dans la campagne avant d'aborder le relief casse-pattes du Morvan.

Le public était présent en nombre dans les raidards du Morvan.

La première semaine est déjà un gouffre d'énergie pour les coureurs, même les plus costauds comme le Maillot Jaune Mathieu van der Poel, exténué après la 7e étape.

C'est lors de la 8e étape que Tadej Pogacar, dans de rudes conditions climatiques, écrase la concurrence et lâche tous ses rivaux entre les reliefs jurassiens et alpins.

Deuxième du Tour l'année précédente, Primoz Roglic ne parvient pas à tenir le rythme et lâche progressivement du terrain. Il terminera antépénultième de l'étape, en compagnie de Geraint Thomas, vainqueur du Tour 2018.

Après avoir attaqué à plus de 30 km de l'arrivée, et terminé 3e de l'étape au Grand-Bornand samedi, Tadej Pogacar récupère sur un home-trainer en blaguant avant de se parer de jaune.

La dernière étape avant la journée de repos dimanhe a été particulièrement éprouvante, à cause des conditions méteo.

Le Sud-Africain Nic Dlamini arrive dernier de l'étape, hors délai, une heure et demie après le vainqueur de l'étape. Mais le persévérant coureur a tenu à boucler cette étape, malgré la météo et une chute survenue durant la course.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles