Tour de France - Julian Alaphilippe après la 10e étape du Tour de France : « Beaucoup de plaisir à travailler pour Mark Cavendish »

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a été omniprésent dans le final à Valence. Actif dans les tentatives de bordures, il a fait le travail pour Mark Cavendish à l'approche du sprint. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), qui a travaillé pour Mark Cavendish dans le final de la 10e étape à Valence, au micro d'Eurosport : « Je suis très heureux pour Mark. On ne voulait pas se manquer. J'avais à coeur de bien faire les choses après l'étape difficile de dimanche. J'ai pris énormément de plaisir à être devant, à faire la course. Nous avons tenté de faire exploser le peloton. Et ensuite, il fallait tout faire pour bien amener Mark. J'ai tout donné, je suis épuisé. Je voulais être actif car demain, ce n'est pas pour moi le Ventoux. Je ne sais pas pourquoi on le monte deux fois d'ailleurs. Je ne l'ai jamais monté une fois pour ma part. Ça sera trop dur. » lire aussi Le classement de la 10e étape Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix), 3e de l'étape « : J'ai été trop timide. J'étais bien placé dans le final mais je n'ai pas saisi ma chance. C'est regrettable. Évidemment que nous n'avons pas le même effectif avec Cavendish. Il est clair que c'est un avantage pour lui dans le final. Mais je peux faire mieux. Je n'ai pas réussi à être dans la roue de Mark. Il faut se battre pour la prendre. Tout le monde la veut. Il faut batailler ». Tadej Pogacar « Je me suis bien reposé. J'ai repris des forces. Je suis maintenant prêt à défendre le Maillot Jaune. Demain, c'est le Ventoux. Il va faire chaud mais je me sens prêt » Tadej Pogacar (UAE- Emirates), Maillot Jaune du Tour de France : « Hier (lundi) était une bonne journée. Je me suis bien reposé. J'ai repris des forces. Je suis maintenant prêt à défendre le Maillot Jaune. Demain, c'est le Ventoux. Il va faire chaud mais je me sens prêt. On va voir comment mon corps réagit aux deux ascensions du Ventoux. Si des concurrents attaquent tôt demain, tout peut-être possible. Surtout si l'étape démarre sur un rythme élevé. Il est évident que cela ne sera pas simple » lire aussi Le profil de la 11e étape (mont Ventoux) en vidéo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles