Tour de France - Lachlan Morton a terminé son Tour de France en bikepacking avant le peloton

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le coureur australien d'EF Education-Nippo, qui a parcouru la totalité des étapes et les transferts à vélo, est arrivé mardi à Paris. Après 17 jours et 5 509 km, Lachlan Morton a rallié Paris mardi aux premières heures du jour. Le coureur pro d'EF Education-Nippo a bouclé le parcours du Tour de France en autonomie, sans l'assistance habituelle que forme la cohorte d'une course professionnelle. Parti de Brest une heure après le peloton, samedi 26 juillet, l'Australien avait en tête de rouler toutes les étapes du Tour de France, en y ajoutant les transferts entre les villes d'accueil. Il a ainsi croisé et recroisé puis précédé la caravane du Tour - il a assisté en spectateur au passage de ses collègues à Josselin, lors de la 3e étape. Devant trouver par lui-même de quoi se sustenter, réparer (il a connu les avanies habituelles de tout cycliste au long cours) et dormir, le coureur était solitaire mais non sans soutien, suivi par une équipe de tournage documentant son périple et accompagné régulièrement par des cyclistes. Lachlan Morton emportait dans ses sacoches - à l'image des adeptes de bikepacking - de quoi rouler en autonomie. Avant de rejoindre Chatou et le départ de la dernière étape hier - alors que le peloton est encore dans les Pyrénées - Lachlan Morton (29 ans) avait roulé la longue transition entre la Gironde et l'Ile-de-France, près de 500 km, sous la pluie. Une manière de rouler le Tour de France renouant avec le très ancien principe opérant lors des grands Tours cyclistes du début du XXe siècle - et perpétué à nouveau ces dernières années avec des épreuves à la mode comme la TransAm et le Tour Divide aux États-Unis, ou la Transcontinental Race en Europe, pour les plus connues.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles