Tour de France - L'attaque écrasante de Tadej Pogacar pendant la 8e étape en stats

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Slovène d'UAE-Emirates a porté une attaque à 32 km de l'arrivée, que Richard Carapaz a été le seul à pouvoir suivre un temps. Mais sur la ligne, les écarts étaient énormes. En attaquant d'une façon franche à trois kilomètres du sommet du col de Romme, et à plus de 30 kilomètres de la ligne d'arrivée, Tadej Pogacar s'est ménagé un écart notable face à ses adversaires, et notamment le seul qui a tenté vainement de le suivre, l'Équatorien Richard Carapaz.

1,9 La différence de moyenne, en km/h, dans l'ascension du col de la Colombière (7,5 km à 8,5 %) entre Tadej Pogacar et Richard Carapaz. Le Slovène l'a gravi à 20,8 km/h de moyenne tandis que l'Équatorien a affiché 18,9 km/h.

Tadej Pogacar a construit son écart dans les deux ascensions, et sur un rythme très similaire dans les 3 kilomètres restants du col de Romme, où il a porté son attaque et dans la plus longue montée du col de la Colombière, où à des moments différents les deux coureurs ont marqué un peu le pas.
Le coureur slovène a plutôt temporisé dans les deux descentes qu'il avait à négocier depuis son attaque, dans lesquelles Richard Carapaz a perdu très peu de terrain sous la pluie. 14 Le nombre de coureurs devant Tadej Pogacar au moment où il attaque. Il en rattrapera 13 au fur et à mesure - avant même le passage de l'ultime col -, ne laissant que Dylan Teuns esseulé à l'avant. Peu avant la ligne, Ion Izagirre et Michael Woods feront la jonction à nouveau et prendront les 2e et 3e places de l'étape.
lire aussi Les plus gros écarts depuis 2000 sur le Tour de France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles