Tour de France : Magnus Cort Nielsen (EF) remporte la 10e étape, Tadej Pogacar conserve son Maillot Jaune

Le coureur danois de la EF, Magnus Cort Nielsen, a remporté la 10e étape du Tour de France mardi devant Nick Schultz et Luis Leon Sanchez. Tadej Pogacar conserve son Maillot Jaune.

Les deux se sont regardé brièvement une fois la ligne d'arrivée passée, doutant chacun de leur victoire sur la 10e étape du Tour de France mardi entre Morzine et Megève (148,1 km). Entre Magnus Cort Nielsen et Nick Schultz, le sprint a été très serré et à la fin, le vainqueur a été le Danois. Grand animateur du début de ce Tour de France, le moustachu a privé d'un rien l'Allemand de 27 ans d'une victoire de prestige. Pour Magnus Cort Nielsen, c'est son deuxième succès sur le Tour de France.

lire aussi

Le classement de la 10e étape

Comme d'habitude, Tadej Pogacar a fait le sprint derrière pour tenter de créer une cassure, en vain. Mais son effort lui permet de conserver son maillot jaune pour 11 secondes sur Lennard Kämna, parti dans l'échappée du jour.

Une étape rapide puis interrompue

Une échappée qui a mis 64 km de course à se former. Encore une fois, la bataille pour se trouver à l'avant a été âpre mais 25 coureurs sont finalement bien partis avec Magnus Cort Nielsen, Lennard Kämna, Dylan Van Baarle ou encore les Français Warren Barguil et Benjamin Thomas. La première heure a été couverte à la vitesse moyenne de 53.762 km/h. Le rythme s'est ensuite apaisé.

Sous la chaleur des Alpes et sur le bitume fondu, Alberto Bettiol a tenté de se faire la malle à 41 km de l'arrivée. Contrairement à son équipe, qui a vu son bus s' embourber dans la mélasse d'asphalte ce matin, il n'a pas eu les roues lourdes. C'est seulement à 36 km de l'arrivée qu'une manifestation d'activistes du groupe Dernière Rénovation a troublé le déroulement de l'étape. La direction de course a décidé d'interrompre la course pendant dix minutes.

Magnus en costaud

Heureusement, l'aspect sportif de l'étape n'a pas pâti de cette péripétie et, crédité de 20 secondes d'avance sur le groupe des poursuivants avant l'incident, Alberto Bettiol s'est retrouvé au pied de la montée vers Megève avec le même matelas. Derrière, le peloton pointé à neuf minutes laissait Lennard Kämna devenir Maillot Jaune virtuel, lui qui avait débuté l'étape avec 8'43 minutes de retard au général sur Tadej Pogacar.

Le final de l'étape a été très débridé. À 16 km du but, Fred Wright et Georg Zimmermann ont attaqué pour revenir sur Bettiol. Il faut retenir que 5 km après avoir repris l'Italien, Cort Nielsen a été obligé de lâcher dans l'échappée. On s'est alors dit alors que la stratégie des EF n'avait pas été viable physiquement pour ses coureurs. Sous la flamme rouge, Schultz, Luis Leon Sanchez et Matteo Jorgenson ont semble pouvoir se disputer la victoire d'étape. Mais derrière revenait Benjamin Thomas que Cort Nielsen pourra remercier d'avoir roulé sans compter pour le ramener sur le trio de tête. Il ne lui restait plus qu'à remonter Schultz à l'arraché pour décrocher une victoire bien méritée.

5

Le nombre de coureurs danois à avoir remporté une étape du Tour de France au 21e siècle : Jakob Piil (2003), Michael Rasmussen (2005, 2006 et 2007), Nicki Sorensen (2009), Soren Kragh Andersen (2020) et Magnus Cort (2018, 2022).
Source : Fuoriclasse

Pogacar filoute encore

Lennard Kämna, dans toute cette mêlée, est arrivé à 20 secondes du vainqueur. Ce soir deuxième du général avec 11 secondes seulement de retard sur Tadej Pogacar, l'Allemand qui tourne autour d'une victoire d'étape depuis La Planche des Belles Filles peut s'en vouloir. Même si Tadej Pogacar a fait le sprint pour tenter de distancer de quelques mètres ses adversaires, le Slovène n'a pas demandé à son équipe de rouler dans la montée finale, sûrement pour la préserver en vue de demain. La haute montagne arrive enfin avec une arrivée au Col du Granon (11,3 km à 9,2 %) jugée à 2 413 mètres d'altitude. Une première depuis 1986.

lire aussi

Le film de la 10e étape

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles