Tour de France : Le maillot jaune fait exploser le peloton et gagne enfin sur le Tour

Ce mardi, les coureurs du Tour de France disputaient la 4étape de la Grande Boucle. De retour en France après 3 étapes au Danemark, le peloton est parti de Dunkerque pour rejoindre Calais. Une étape promise sur le papier aux sprinteurs, mais avec une dernière difficulté à 10 kilomètres de l’arrivée, ça a fait de gros dégâts. Et c’est Wout Van Aert, le maillot jaune, qui a été le plus fort ce mardi. Le10Sport vous propose de revenir sur cette 4ème étape du Tour de France.

Après une journée de repos ce lundi qui a permis aux coureurs du Tour de France de revenir dans l’Hexagone après 3 jours du côté de Danemark, le peloton a donc recommencé la compétition. Le rendez-vous était alors pris dans le nord de la France pour une étape entre Dunkerque et Calais, longue de 171,5 kilomètres. Au programme, quelques ascensions de 4ème catégorie, des reliefs qui ont d’ailleurs été décisifs pour la victoire finale.

Une échappée pas si inutile pour Cort Nielsen

Il n’aura pas fallu attendre très longtemps pour assister à la première attaque lors de cette étape du Tour de France. Dès le départ réel donné, ce sont Anthony Perez (Cofidis) et Magnus Cort Nielsen (EF-Easypost) qui sont partis à deux devant. Au fil des kilomètres, les deux hommes ont alors pris leurs distances avec le reste du peloton, allant jusqu’à compter près de 7 minutes d’avance, faisant alors qu’Anthony Perez, le maillot jaune virtuel. En tête, Cort Nielsen en a alors profité pour accroitre son avance au classement du maillot blanc…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles