Tour de France - Match à quatre serré pour le maillot à pois lors de la dernière semaine du Tour

·2 min de lecture

À trois étapes de montagne de la fin, Wout Poels a retrouvé le maillot de meilleur grimpeur qu'il avait cédé à l'occasion de la 9e étape. Mais trois coureurs, dont Wout van Aert, sont encore en course. Trois prétendants depuis les Alpes Entre Céret et Andorre-la-Vieille, le Néerlandais Wout Poels a repris au Canadien Michael Woods le maillot blanc à pois rouge. Le coureur de Bahrain-Victorious a ajouté dans son escarcelle 25 points supplémentaires au cours de la 15e étape, plus gros total d'un coureur au cours de cette journée. Il compte huit points d'avance sur le coureur d'Israël-Start Up Nation, qui avait dépouillé samedi le Colombien Nairo Quintana de sa tunique, dans une bataille serrée entre les prétendants.
Le coureur de l'équipe Arkéa-Samsic se retrouve, lui, à dix longueurs de Wout Poels. Plutôt transparent lors des dernières étapes, notamment lors de la double ascension du mont Ventoux, il a rassuré sur son état de forme en franchissant en solitaire le plus haut sommet du Tour de France, le Port d'Envalira. Il faudra donc compter avec lui lors des trois prochaines étapes, d'autant qu'avec deux difficultés au-delà des 2 000 m d'altitude (le col du Portet et le col du Tourmalet), le Colombien devrait trouver un terrain à sa convenance. Le classement des grimpeurs 1 - Wout Poels, 74 points
2 - Michael Woods, 66 pts
3 - Nairo Quintana, 64 pts
4 - Wout van Aert, 64 pts
Quatre chasseurs et 145 points encore en jeu Alors qu'un match à trois se dessinait, un quatrième larron s'est incrusté dans cette bataille prestigieuse au pois. Un invité plutôt surprise en la personne de Wout van Aert. Le coureur de Jumbo-Visma a empoché 21 points supplémentaires dimanche, qui s'ajoutent à ses 44 points empochés principalement lors de son succès au mont Ventoux, durant la 11e étape mercredi. Avec sa redoutable pointe de vitesse, le Belge devient un véritable client pour ses adversaires lors des sprints au sommet. Sa remontée entreprise lors de la 15e étape, lui permet de se positionner à seulement 10 points du maillot des grimpeurs. Alors qu'il reste 145 points en jeu, les comptes ne sont pas du tout faits pour le maillot à pois. Il se pourrait même qu'un favori du classement général s'empare au dernier moment de la tunique car sur les trois dernières étapes de montagnes, deux constituent des arrivées au sommet pour lequel les points sont doublés (la 17e au col du Portet et la 18e à Luz-Ardiden). Avec actuellement 26 points au compteur, le porteur du maillot jaune, Tadej Pogacar pourrait bien faire le « triplé » avec le maillot blanc, en plus. Un scénario qu'il avait déjà réalisé l'an dernier.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles