Tour de France - Mathieu van der Poel, après s'être emparé du maillot jaune : « J'ai pensé à mon grand-père évidemment »

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le coureur néerlandais de la formation Alpecin-Fenix a été submergé par l'émotion après avoir remporté l'étape et avoir dédié cette victoire à son grand-père Raymond Poulidor. Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), vainqueur de la 2e étape et nouveau porteur du maillot jaune, au micro d'Eurosport et de France Télévisions : « Je n'ai pas de mots. J'ai donné tout ce que j'avais dans ma première attaque parce que je devais prendre les secondes de bonification (8'' au premier passage de la ligne) pour prendre le maillot jaune. Je le voulais vraiment ce maillot et j'ai tout fait pour. Aujourd'hui, c'était ma dernière chance de le prendre. C'est incroyable de réussir. J'ai vraiment senti dès le départ que j'avais des meilleures jambes qu'hier. Je me suis peut-être un peu débloqué sur la première étape et aujourd'hui c'était beaucoup mieux. Je pense que je ne vais beaucoup dormir ce soir. J'ai pensé à mon grand-père (Raymond Poulidor) évidemment, il aurait été fier, c'est vraiment dommage qu'il ne soit plus là. (Concernant sa première participation au Tour et la fin de l'épreuve). À cause du coronavirus, les JO et le Tour de France se déroulent la même année. On va voir comment ça va se passer chaque jour mais j'espère finir ce Tour de France. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles