Tour de France - « Il n'y a que ma mère qui va s'en rappeler », estime Pierre-Luc Périchon (Cofidis), quatrième de la 16e étape du Tour de France

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Quatrième après avoir fait preuve de panache vers Saint-Gaudens, où Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe) s'est imposé, Pierre-Luc Périchon (Cofidis) oscillait entre satisfaction et petite déception à l'arrivée. Pierre-Luc Périchon (Cofidis), quatrième de la 16e étape du Tour de France, remportée par Patrick Konrad, au micro de France Télévisions : « Je n'ai aucun regret, je me fais sortir dans le col du Portet d'Aspet, je reviens à l'arraché dans la descente, je me fais ressortir une nouvelle fois dans le dernier 4e catégorie (la côte d'Aspret-Sarrat, à 7 km de l'arrivée), j'arrive encore à revenir à l'arraché dans la descente. lire aussi Le film de l'étape J'attaque un peu au bluff, derrière ils se sont un peu regardés. Et la dernière montée a eu raison de moi. De toute façon c'était pour la deuxième place. Même si j'ai tout donné, deuxième ou quatrième à l'arrivée il n'y a que ma mère qui va s'en rappeler. Grosse journée, je ne pensais pas à ça ce matin, l'échappée a mis un long moment à sortir après la descente du premier col, j'ai réussi à rentrer dedans, et pour le reste c'est passé à la télé, j'ai pas besoin de le refaire. » lire aussi Le classement de la 16e étape

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles