Le Tour du France ouvre la porte à une énorme révolution... à cause de Paris 2024

Depuis 1905, le Tour de France a pris l'habitude de terminer son parcours à Paris ou en banlieue parisienne, notamment sur l'avenue des Champs-Elysées. Mais en raison de la juxtaposition des Jeux olympiques et de l'arrivée de la Grande Boucle en 2024, l'ultime étape pourrait se disputer à Nice dans deux ans. Patron de la course cycliste, Christian Prudhomme n'a pas fermé la porte à ce grand changement.

Le 1er juillet prochain, la 109ème édition du Tour de France s'élancera de Copenhague au Danemark. Comme à son habitude, la course prendra fin trois semaines plus tard sur « la plus belle avenue du monde », les Champs-Elysées situés à Paris. Une habitude depuis 1975 que l'on doit à Félix Lévitan, codirecteur du Tour de France à cette époque, mais aussi à Yves Mourousi, journaliste à l'ORTF et sur France Inter, qui deviendra l'un des présentateurs vedettes du Journal télévisé. Auparavant, la Grande Boucle arrivait soit à Avray, en banlieue parisienne, au Bois de Vincennes ou alors au Parc des Princes. Jamais l'ultime étape ne s'est éloignée de la capitale français. Pourtant, ce pourrait bien être le cas en 2024. Selon les informations de la Gazzetta dello Sport, le Tour de France débutera, dans deux ans, à Florence et pourrait se terminer à Nice. La raison ? La proximité avec les Jeux Olympiques de Paris 2024, qui débuteront cinq jours plus tard. Un choix loin d'être illogique. La ville azuréenne a une longue histoire avec cette course. Nice avait accueilli le peloton pour la première…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles