Tour de France : Pogacar veut faire mal à Vingegaard, Van Aert en route vers une troisième victoire ?

En grande difficulté ces derniers jours, les sprinteurs pourraient se montrer ce dimanche lors de la quinzième étape du Tour de France reliant Rodez à Carcassonne. Mis à part deux cols de troisième catégorie, aucune grande difficulté ne figure sur le parcours de la course. Les favoris pourraient profiter de cette journée pour respirer, à moins que Tadej Pogacar ne tente un nouveau coup.

Il faudra fournir un ultime effort avant de profiter de la journée de repos. Ce dimanche, les coureurs disputeront la quinzième étape, reliant Rodez à Carcassonne. Longue de 202,5 kilomètres, elle est l'une des plus longues de cette édition 2022. « La route de Carcassonne est souvent accidentée et les toboggans qui peuvent y mener favorisent les échappés. Mais cette fois-ci, le parcours a été conçu pour réserver cette journée aux équipes de sprinteurs. À condition toutefois qu’elles s’appliquent dans leur travail de contrôle des attaquants du jour, dont on peut toujours attendre une surprise » a expliqué la patron de la course, Christian Prudhomme.

Deux cols de catégorie trois et c'est tout

Sur le papier, cette étape ne dispose pas de grandes difficultés. Seulement, deux cols de troisième catégorie viendront se dresser devant les coureurs : la côte d'Ambialet au kilomètre 68, puis la côte des Cammazes à une trentaine de kilomètres de l'arrivée. Cette étape pourrait permettre aux sprinteurs de se montrer. Vainqueur à Calais et à Lausanne, Wout Van Aert pourrait inscrire une nouvelle ligne à son palmarès,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles