Tour de France : Pogacar et Vingegaard vont vivre un bouleversement historique

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dimanche dernier, le Tour de France a rendu son verdict et a vu Jonas Vingegaard s’imposer devant Tadej Pogaçar. Alors que, comme à son habitude, la Grande Boucle s’est achevée sur les Champs-Élysées à Paris, l’édition 2024 pourrait quant à elle se terminer à Nice, en raison des Jeux olympiques.

Après trois semaines d’effort, le Tour de France s’est achevé ce dimanche. Si la 21ème et dernière étape a été remportée par Jasper Philipsen, devant Dylan Groenewegen et Alexander Kristoff, c’est bel et bien Jonas Vingegaard qui a été sacré vainqueur de la Grande Boucle. Le coureur de l’équipe Jumbo-Visma a devancé Tadej Pogaçar au classement général, devenant ainsi le deuxième Danois de l’histoire à remporter le Tour de France, après le controversé Bjarne Riis en 1996.

« Je ne pouvais pas imaginer la gagner »

Quand bien même, Pogaçar aura tout tenté et n’aura rien lâché : « je dois saisir toutes les opportunités et attaquer dès que possible, sur chaque montée. Attaquer de près, de loin, je vais tout essayer. Car j'ai un retard conséquent à rattraper », confiait-il avant l’entame de la troisième et dernière semaine du Tour. Vingegaard quant à lui n’a pas pu cacher son émotion de l’emporter pour la première fois. « C’est juste incroyable. J’ai réussi à gagner le Tour. Je suis là avec ma fille, c’est juste incroyable. C’est la plus grande course de l’année. Je ne pouvais pas imaginer la gagner, maintenant c’est fait », a-t-il confié au micro de RMC après être monté sur la plus haute marche…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles