Le Tour de France se réinvite au Japon avec le retour du traditionnel critérium de Saitama

Vincenzo Nibali, Jonas Vingegaard et Alejandro Valverde, à Saitama. (Y. Sunada/Presse Sport)

Jonas Vingegaard, le vainqueur du dernier Tour de France, sera la tête d'affiche du critérium de Saitama, dimanche dans la banlieue de Tokyo, après deux éditions annulées par la pandémie de Covid.

Si la population japonaise, qui continue de porter le masque dans la rue malgré les directives de son propre Premier ministre, et vit encore comme au temps du Covid-19, le pays retrouve doucement un semblant de normalité. La preuve : un mois après avoir assoupli ses mesures aux frontières, l'île va réaccueillir ce dimanche le critérium de Saitama.

Dans cette ville-dortoir située à une cinquantaine de kilomètres du centre de la capitale se rassembleront dimanche quelques-uns des grands acteurs du dernier Tour : le lauréat Jonas Vingegaard, le vainqueur de l'étape des Champs-Elysées Jasper Philipsen, les néo-retraités Vincenzo Nibali et Alejandro Valverde, les anciens maillots jaunes Chris Froome et Geraint Thomas, mais aussi le sprinteur britannique Mark Cavendish et le Français Guillaume Martin.


lire aussi

Vincenzo Nibali conseiller technique d'une nouvelle équipe, Q36.5 Pro Cycling Team


Rigolade, concours de barbe à papa et musique country

Les coureurs, qui pour la plupart sont en vacances avec leurs proches en Asie, où ils ont déjà participé au critérium de Singapour une semaine plus tôt, parcourront à 17 reprises une boucle de 3,5 kilomètres en ville - avec un passage dans l'imposante Super Arena - pour un total de 59,5 km. L'enjeu sportif est limité, l'atmosphère détendue et l'objectif est moins de ferrailler pour la victoire que de ravir les milliers de spectateurs qui se rassembleront le long du circuit. « Le but, résume Froome, un habitué, est de profiter de ce moment au Japon et d'offrir un beau spectacle au public. »

Samedi, les coureurs se sont présentés en yukata (kimono léger) à l'occasion d'une cérémonie retransmise à la télévision japonaise, et où Vingegaard a notamment réaffirmé sa volonté de défendre son Maillot Jaune l'été prochain. Absent lors de la présentation du parcours du Tour il y a dix jours, le Danois a déclaré : « C'est un beau tracé avec quelques étapes intéressantes, celle du col de la Loze est sans doute celle qui me convient le mieux. » Du reste, l'ambiance était à la rigolade et le duo Nibali-Valverde a remporté une série de jeux insolites dont les Japonais ont le secret, à l'image de cet inoubliable concours de la plus belle barbe à papa sur fond de musique country.


lire aussi

L'actualité du cyclisme