Tour de France - « Je savais que le final serait très tactique », explique Julian Alaphilippe après la 12e étape du Tour de France

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) s'est retrouvé dans l'échappée pour la deuxième journée d'affilée. Très marqué et esseulé, le champion du monde français n'a pas réussi à se démarquer lors de la 12e étape du Tour de France, jeudi. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), 9e de l'étape et présent dans l'échappée, au micro d'Eurosport : « Il fallait mettre des mecs de l'équipe devant aujourd'hui. J'y suis allé. Je savais que ce serait un final très tactique. J'ai fait des efforts, mais j'étais très marqué. Je me dis que j'aurais mieux fait de rester au chaud après coup. Quand j'ai vu les gars dans l'échappée, je savais que ça pourrait aller au bout. Il n'y avait que des coureurs solides et beaucoup de gros rouleurs. Mais je savais aussi que ce se serait compliqué de manoeuvrer tout seul. Maintenant, il reste des étapes à jouer. Je dois reprendre des forces quand même. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles