Tour de France - Tour de France : Nacer Bouhanni retardé, Simon Yates contraint à l'abandon après une chute collective

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sur la 13e étape du Tour de France, une chute est intervenue au sein du peloton, dans une petite descente à 65 kilomètres de l'arrivée, impliquant une vingtaine de coureurs, dont Nacer Bouhanni et Simon Yates. Ce dernier a abandonné. Alors que la 13e étape du Tour de France était des plus calmes, une grosse chute collective est intervenue dans le peloton à 65 kilomètres de l'arrivée, en descente dans une courbe à gauche. Plusieurs coureurs sont tombés dans la pente du bas-côté et environ une vingtaine ont été impliqués. Parmi eux, Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic), l'un des prétendants à la victoire d'étape, qui a pu réintégrer le peloton. Le sprinteur Cees Bol, Benoît Cosnefroy, Stefan Küng, Sergio Higuita, Wout Poels et Lucas Hamilton notamment ont également été pris dans la chute. D'autres ont été plus touchés comme Soren Kragh Andersen (Team DSM), qui a chuté dans le ravin, amorti par les buissons. Mais le Danois double vainqueur d'étape sur le Tour 2020 est reparti. lire aussi Suivre la 13e étape en direct commenté
Simon Yates (Team BikeExchange) est quant à lui resté plusieurs minutes au sol. Il a repris la route quelques minutes avant de finalement abandonner. Cette chute collective a également entraîné l'abandon de son coéquipier Lucas Hamilton et de l'Allemand Roger Kluge (Lotto-Soudal). Trente-trois coureurs ont abandonné depuis le début du Tour.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles