Tour de France - Les trois enjeux de la dernière étape de montagne entre Pau et Luz Ardiden

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·5 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La 18e étape du Tour de France entre Pau et Luz Ardiden est la dernière étape de montagne de cette 108e édition du Tour de France, jeudi. Voici les trois derniers enjeux pour les grimpeurs.

Il reste 129,7 km aux grimpeurs de ce Tour de France 2021 pour s'exprimer une dernière fois. La 18e étape du Tour de France, entre Pau et Luz Ardiden, jeudi, constitue leur dernière chance de réussir ou de sauver leur Grande Boucle, avant les trois dernières étapes. Gros plan sur les trois enjeux majeurs de ce 18e acte.

voir aussi
Le profil de la 18e étape du Tour de France en vidéo

Le podium peut-il encore évoluer ?
Dans le final de la 17e étape, au sommet du col du Portet mercredi, un trio s'est détaché de tous les autres prétendants au podium : Tadej Pogacar, Jonas Vingegaard et Richard Carapaz. Les trois coureurs ont pris solidement place sur le podium à quatre étapes de la fin. L'Equatorien, 3e, possède 1'34'' d'avance sur Rigoberto Uran (EF-Nippo), 4e. Si on en juge à l'étape de la veille - également une arrivée au sommet -, il semble difficilement imaginable de voir ces trois coureurs perdre pied tant ils ont fait la différence sur leurs rivaux.

Mais la vérité d'un jour n'est pas celle du lendemain. Ils devront être vigilants jeudi et veiller à ne pas concéder de temps sur les purs grimpeurs. Surtout Richard Carapaz, car à l'issue de cette 18e étape, il restera un contre-la-montre individuel à Saint-Emilion, où Rigoberto Uran semble supérieur au coureur d'Ineos Grenadiers. Sur le premier contre-la-montre de 27 km entre Changé et Laval, plus vallonné que le chrono de samedi, le coureur du team EF avait repris 36 secondes à Carapaz.

lire aussi
Le classement général

L'inquiétude semble moins réelle pour le deuxième du classement général Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma), qui semble finir ce Tour avec plus de fraîcheur que ses adversaires. L'inquiétude semble inexistante pour le Maillot Jaune, Tadej Pogacar, qui, sauf défaillance dans le Tourmalet ou la montée finale de Luz Ardiden, devrait l'emporter avec ses 5'39" d'avance sur le deuxième et 7'17'' sur le quatrième.

Cette 18e étape est-elle la dernière chance de victoire française ?
Depuis le succès de Julian Alaphilippe à Landerneau lors de la première étape, les Français n'ont plus levé les bras sur ce Tour de France. Si Nacer Bouhanni ou Kenny Elissonde ont frôlé la victoire d'étape, aucun coureur n'a pu doubler la mise lors des 16 derniers jours de courses. Au départ avec le plus grand nombre de coureurs, le contingent français a perdu au fil des chutes et des étapes de montagne ses meilleurs sprinteurs engagés à Brest (Arnaud Démare, Nacer Bouhanni et Bryan Coquard). Autant dire qu'au vu du parcours des quatre prochains jours, la dernière chance de victoire d'étape tricolore demeure jeudi entre Pau et Luz Ardiden.

Fort de sa 4e place mercredi, David Gaudu semble être la meilleure carte française du jour. Avec son quart d'heure de retard au général, il bénéficiera d'une certaine liberté de la part des favoris. Ce sera moins le cas pour Guillaume Martin, 9e au général. Reste alors les électrons libres du type Julian Alaphilippe, Kenny Elissonde, Pierre Latour, Franck Bonnamour et Aurélien Paret-Peintre pour tirer leur épingle du jeu. Malgré un passage en haut du Tourmalet, les Français ont de quoi être optimistes puisque depuis 2016, l'ex-Géant des Pyrénées a toujours été franchi en tête par un coureur tricolore lors des trois derniers passages (deux fois par Pinot et une fois par Alaphilippe).

lire aussi
Quels Français peuvent encore s'illustrer sur les routes du Tour de France ?

Qui pour le maillot à pois ?
Cette 18e étape, dernière étape de montagne, sera décisive pour le maillot à pois de meilleur grimpeur. Tout est encore possible. Alors qu'elle n'en concernait que quatre, la bataille pour le maillot à pois concerne désormais cinq coureurs. Un homme est revenu dans le jeu : Tadej Pogacar. Sa victoire au sommet du col du Portet mercredi lui a permis d'empocher 40 points et donc de faire un gros rapproché puisqu'il est maintenant deuxième à 9 points du leader actuel Wout Poels (Bahrain Victorious).

Le leader du Tour de France est donc la principale menace pour le Néerlandais. Tout dépendra du scénario de la course. Si une échappée prestigieuse avec des coureurs solides parvient à se former, elle aura des chances d'aller au bout. Wout Poels devra en faire partie. Ce qui est aussi valable pour Nairo Quintana (66 points), Michael Woods (66 points) et Wout Van Aert (64 points), respectivement troisième, quatrième et cinquième du classement. Ils seront les principaux rivaux de Poels en cas d'échappée victorieuse. Même si en toute logique, Wout van Aert devrait vraisemblablement rester au contact de Vingegaard. Au vu de l'avance de Tadej Pogacar, la Team UAE Emirates pourrait ne pas contrôler la course, ce qui pourrait profiter aux échappées.

L'étape du jour comporte deux ascensions de quatrième catégorie et deux ascensions classées hors catégorie avec le col du Tourmalet et l'ascension finale de Luz Ardiden. Il reste donc 62 points à prendre. Sachant que les points seront doublés au sommet à Luz Ardiden. Ce qui pourrait bien faire le jeu de Tadej Pogacar. Si la victoire d'étape se dispute entre les leaders du Tour de France, Tadej Pogacar a de grandes chances de ravir le maillot à pois, en plus du jaune et du blanc. Comme en 2020.

lire aussi
Tadej Pogacar a-t-il des faiblesses ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles