Tour de France : « On va avoir un grand David Gaudu dans les prochaines éditions », parie Valentin Madouas

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
L'avenir appartient à David Gaudu selon Valentin Madouas (à droite). (S. Mantey/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Coéquipier de David Gaudu, 4e du classement général, Valentin Madouas ne tarit pas d'éloges au sujet de son leader.

Valentin Madouas (FRA/Groupama-FDJ), 11e du classement général à l'issue de la 20e et avant-dernière étape du Tour de France : « Je ne venais pas du tout pour le classement général, mais pour les étapes. Je ne m'accrochais pas forcément d'ailleurs, je faisais ça vraiment pour faire le boulot pour David (Gaudu) et puis voilà, dans les dernières étapes, on voyait que je gagnais des places, que je ne craquais pas. Mais l'objectif, c'était vraiment David.

David Gaudu après la 20e étape.

« On n'a pas de victoire, mais on a une belle quatrième place au classement général »

Notre tour est réussi, on n'a pas atteint vraiment à 100 % tous nos objectifs, mais ça fait trois, quatre ans qu'on quitte le Tour avec beaucoup de déceptions à l'arrivée. On avait envie de finir un Tour sur une bonne note. On n'a pas de victoire, mais on a une belle quatrième place au classement général. David, je pense qu'il s'est épaté lui-même, il va sortir mûri de ce Tour de France et je pense qu'il va revoir ses objectifs à la hausse pour le futur. On va avoir un grand David Gaudu dans les prochaines éditions du Tour. »

David Gaudu (FRA/Groupama-FDJ), 4e du classement général : « C'était un beau chrono. Je m'attendais à me faire rattraper par Geraint Thomas, mais je ne me suis pas fait rattraper par Pogacar donc c'est déjà un bon point. Il faut que le Tour se termine, mais je suis fier de finir quatrième. Là, on peut enfin souffler. Demain, c'est les Champs-Élysées, ça va être la parade, ça va être du plaisir sur les pavés. On va pouvoir profiter un petit peu ce soir et fêter ça avec l'équipe. »

lire aussi

Toute l'actualité du cyclisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles