Tour de France : Vingegaard fait une grande promesse sur le dopage

Dominante durant cette édition du Tour de France, l’équipe Jumbo-Visma, en particulier Jonas Vingegaard sont soupçonnés de dopage. Des accusations qui n’étonnent pas le vainqueur de la Grande Boucle, qui affirme tout de même que lui et l’entièreté de ses coéquipiers sont propres, lui qui aurait choisi un autre métier s’il n’était pas possible de performer sans utiliser de produits.

La boucle est bouclée. Pour cette édition 2022 du Tour de France qui commençait à Copenhague, c’est finalement un Danois qui s’est imposé, en la personne de Jonas Vingegaard. Pourtant, c’était bien le Slovène Tadej Pogacar qui était pressenti pour repartir avec le maillot jaune, pour la 3ème fois consécutive. Le coureur de l’équipe UAE Emirates a tout de même réussi à atteindre la première place, qu’il occupait entre les étapes 7 et 11, toutefois, c’est durant cet onzième acte, qui ralliait Albertville et le col du Granon, que son homologue de Jumbo-Visma a fait la différence, en le dépassant, et le laissant avec 2 minutes et 12 secondes de retard. En toute maitrise, Vingegaard conservera son statut de leader du classement jusqu’à Paris, afin de remporter son premier Tour de France. Une victoire écrasante pour les Jumbo-Visma, qui repartent avec 6 étapes sur 20 (2 pour le Danois, 3 pour Wout Van Aert et une pour Christophe Laporte) et se voit logiquement être suspectée.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles