Tour de la Provence : Ivan Sosa et Ineos piègent Alaphilippe

Théo Gicquel
·1 min de lecture

L’étape-reine de ce Tour de la Provence au casting XXL avait bien failli être raccourcie en raison d’importantes chutes de neige sur le Mont Ventoux dans la soirée du vendredi 12 février. Finalement, il n’en a rien été, et les coureurs ont pu aller jusqu’à l’arrivée prévue au Chalet Reynard samedi, lors de la troisième étape. Et sur les pentes embrumées du Mont Chauve, c’est Ivan Sosa (Ineos Grenadiers) qui a été le plus fort. Le jeune colombien (23 ans) est allé s'imposer en solitaire après avoir porté son attaque à moins de cinq kilomètres de l'arrivée, concluant une partie de poker menteur savamment orchestrée par son équipe pour surprendre les favoris.

Le double vainqueur du Tour de Burgos en 2018 et 2019 a su profiter de l’important travail de son équipe sur les pentes du Géant de Provence, qui a contrôlé puis repris les six fuyards du jour – Cousin et Gaudin (Total-Direct Energie), Bagioli (B&B Hotels), Louvet (St Michel-Auber 93), Vermeersch (Lotto-Soudal) et Fedeli (Delko) – à quelques encablures du pied de l'ascension. Eddie Dunbar et Ivan Sosa ont ensuite fait craquer les leaders les uns après les autres, notamment Alexey Lutsenko (Astana) ou Warren Barguil (Arkéa-Samsic).

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi