Tourcoing s'impose contre Paris et reste invaincu en Ligue A

Tourcoing, lors de la victoire contre Poitiers. (TLM)

Tourcoing s'est imposé à Paris vendredi soir et reste la seule équipe invaincue depuis le début du Championnat (3-2). Mais le TLM a encore été poussé jusqu'au tie-break.

Tourcoing s'est imposé à Paris, vendredi soir (3-2), lors de la 5e journée de Ligue A. Les Nordistes prennent la tête du Championnat, avant le déplacement de Chaumont à Cambrai samedi, et conservent surtout leur invincibilité en Ligue A. Mais encore une fois, Tourcoing a manqué de stabilité et a dû passer par le tie-break (23-25, 25-17, 22-25, 25-19, 15-11).


lire aussi

Programme et résultats de la 5e journée

Le TLM a eu du mal à se mettre en route. Les Nordistes ont commis quelques grosses fautes dans le premier set, ont eu beaucoup de déchets et ont manqué d'agressivité. Suffisant pour perdre la première manche face à des Parisiens portés par Nicolas Mendez, Kellian Paes et Joachim Panou (25-23).

Puis la machine tourquennoise s'est lancée, et notamment Renan Buiatti. Vexé par un début de match mitigé, le grand Brésilien (2m17) s'est montré très autoritaire au filet (24 points). Chambreur face à Mendez, il a fait grimper la tension, jusqu'à écoper d'un carton jaune. Ryley Barnes, après de grossières erreurs dans la première manche, a ensuite brillé. Le rythme a été beaucoup plus soutenu et les longs échanges se sont multipliés. Dans ces rallyes, les Parisiens ont souvent craqué les premiers.

Le TLM a connu un nouveau trou d'air dans une troisième manche, notamment enflammée par le jeune Paes (20 ans), excellent face à l'équipe entraînée par son père Mauricio. Puis Tourcoing a haussé le ton dans le quatrième set. Reichert (30 points), Barnes (20 points) et Roehrig (13 points) ont été précieux.


Quatre victoires au tie-break

Encore une fois, Tourcoing s'est retrouvé à jouer le tie-break. Et comme face à Sète, Narbonne et Chaumont, les Tourquennois n'ont pas tremblé dans le moment décisif. Sûrs de leurs forces, ils remportent leur cinquième succès de la saison.

Avant la rencontre, le capitaine Moritz Reichert disait attendre avec impatience la première victoire 3-0 de son équipe. Ce n'était pas encore pour cette fois.


lire aussi

Le classement