Tournoi de Doha : Roger Federer, trop court physiquement, éliminé en quarts par Basilashvili

France tv sport
·1 min de lecture

Un service, une capacité à prendre la belle très tôt, mais des jambes au ralenti. Au lendemain de son premier match sur le circuit depuis treize mois (et deux opérations du genou), Roger Federer a encore souffert. L'habituel athlète est - logiquement - en manque de rythme et de condition physique. Mais son niveau de jeu a encore été assez époustouflant après une telle période d'arrêt.

Face à Nikoloz Basilashvili, de dix ans son benjamin, le Suisse a, comme la veille, pris la mesure du match au cours d'un premier set qu'il a dominé. Mais comme hier contre le britannique Daniel Evans, il a ensuite fléchi, surtout physiquement. Les 2h30 passées sur le terrain se sont rappelées à son bon souvenir... Comme un témoin de cette baisse de régime physique, il a gagné seulement 25% des points derrière sa deuxième balle dans ce deuxième set.

Semblant en grande difficulté physique, bougeant nettement moins bien notamment côté revers, malmené par son adversaire, l'ancien numéro 1 mondial a pourtant résisté. Il s'est même offert une balle de match à 5-4, sur service adverse. Mais il ne l'a pas concrétisée, et c'est...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi