Tournoi de Doha : Roger Federer réussit son retour en dominant Daniel Evans après 13 mois d'absence

Jean-Baptiste Lautier
·1 min de lecture

Cela faisait 405 jours que Roger Federer attendait de reprendre la raquette en match officiel. On avait quitté le Suisse demi-finaliste de l’Open d'Australie 2020 dans une Rod Laver Arena pleine, on le retrouve à Doha sur un court central clairsemé en raison de la pandémie de Covid-19. Après deux arthroscopies subies au genou droit, de nombreuses incertitudes existaient sur le niveau de l’ancien numéro un mondial et en particulier sur le plan physique. Sur ce deuxième tour à Doha, Federer a pu effectuer un bon test face à Daniel Evans, 28e mondial, en 2h24 de jeu. Avec une victoire à la clef (7-6, 3-6, 7-5), il a pu se rassurer sur l'état de son genou.

"Je ne sais pas exactement comment ça va se dérouler, j’ai beaucoup de questions autour du genou, comment je joue. Je pense que c’est bien de débuter ici", avait déclaré le Suisse avant de débuter ce tournoi. Il semble avoir eu des réponses quant à ce genou droit. Dès le premier set accroché avec des longs échanges, Roger Federer a tenu la distance en se montrant alerte et léger sur ses appuis pour l'empocher au tie-break (10-8), sauvant même une balle de set....

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi