Tournoi de qualification olympique : à quatre mois des Jeux, les Bleus de retour au premier plan ?

Denis Menetrier
·1 min de lecture

• Une âme de groupe retrouvée

Il y a un an, l'équipe de France vivait une révolution avec l'arrivée au poste de sélectionneur de Guillaume Gille en lieu et place de Didier Dinart. Un renouvellement nécessaire après un euro catastrophique terminé à la 14e place. En janvier 2020, le groupe France semblait au bord de la rupture et la période des "Experts" n'avait jamais paru aussi loin. Quatorze mois plus tard, les joueurs de Gille ont validé les premiers signes apparus lors du mondial égyptien en janvier dernier : les Bleus ont retrouvé une véritable âme de groupe. Et ce malgré l'absence des deux anciens patrons de l'équipe de France, l'ancien capitaine Cédric Sorhaindo (écarté par le sélectionneur) et Nikola Karabatic (opéré du genou fin octobre et qui pourrait faire son retour d'ici aux JO).

"Je suis satisfait de ce que le groupe a montré, de l'état d'esprit affiché par l'équipe", assurait Gille après le mondial égyptien. De fait, les Bleus s'épanouissent depuis plusieurs mois et profitent d'un savant mélange entre des cadres trentenaires (le capitaine Michäel Guigou, le vice-capitaine Valentin Porte, Luc Abalo, Luka Karabatic...) et une nouvelle génération talentueuse (Ludovic Fabregas, Dika Mem, Melvyn Richardson...). Sans aucune référence avant l'Égypte, après un...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi