Tournoi des Six Nations : les Bleues sont "en train de passer un cap", estime Lenaïg Corson avant d'affronter le pays de Galles

Célia Sommer
·1 min de lecture

Comment vous sentez-vous avant le début du Tournoi Six Nations ?
Lenaïg Corson : "Nous sommes très impatientes de débuter la compétition ! Il y a beaucoup d’excitation, avec l’envie de montrer ce que l’on sait faire et surtout que l'on en veut sur le terrain. Malgré le contexte compliqué en raison de la crise sanitaire, on s’est bien préparées et on a fait de très bons stages durant les mois de janvier et février. Les choses évoluent dans le bon sens au sein de l'équipe, on communique davantage entre nous. Le groupe vit très bien en-dehors des plages d’entraînements. Notre projet commun avance, chacune a envie de le faire progresser, donc c’est quelque chose de très positif. Malheureusement, je manquerai le premier match face au pays de Galles. J’ai eu une petite alerte au mollet lundi 29 mars pendant l’entraînement. Je préfère me soigner, plutôt que de prendre le risque d’aggraver ma blessure et d’être forfait durant toute la durée du tournoi. Normalement, je reprendrai la course dès le lundi 5 avril. J’ai très hâte de revenir sur les terrains."

Cette année, la formule du tournoi est modifiée. Deux poules sont formées : la poule A avec l’Angleterre, l’Écosse...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi